29/11/2022

NewsJardinTV – Infos, Conseils, Vidéos, Podcasts – 100 % Nature

Rechercher
Accueil / Plantes  / Arbres, arbustes et conifères  / COMMENT RÉUSSIR LA CULTURE DU MAHONIA

COMMENT RÉUSSIR LA CULTURE DU MAHONIA

Mahonia aquifolium Mioulane MAP XY7S3326
Mahonia aquifolium Mioulane MAP XY7S3326

MAP/Mioulane

Le mahonia fait partie des arbustes d’ornement les plus faciles à réussir et on peut l’acclimater dans quasiment tous les types de jardins et toutes les régions de l’hexagone. Toutefois, pour obtenir les meilleurs résultats en matière de croissance et de floraison, suivez mes conseils…

 Un sol léger, poreux, riche en humus

Très tolérants sur la qualité du sol, les mahonias préfèrent une terre plutôt sableuse (argilo-siliceuse), légèrement acide ou neutre et bien enrichie en humus avant la plantation. L’incorporation d’un amendement organique à base de fumier et d’algues est vivement recommandée. Dans les sols très calcaires, il faudra ajouter de la tourbe blonde ou de la terre de bruyère afin d’acidifier un peu le sol. Le mahonia apprécie peu une terre trop sèche.

Mahonia media Mioulane MAP NPM 850278055

Le mahonia (ici Mahonia x media) s’accommode de tous les sols s’ils ne sont pas trop calcaires. ©www.map-photos.com – N. & P. Mioulane

Évitez le soleil brûlant

Une exposition mi-ombragée, à l’abri des vents violents et des gelées printanières est idéale. Le Mahonia x media apprécie l’ombre et la mi-ombre. Il supporte le soleil direct sous le climat moyen de la France. Le Mahonia aquifolium (que certains botanistes classent désormais dans le genre Berberis) accepte l’ombre, d’où son succès. Il pousse aussi très bien en bac.

Mahonia Cotinus Mioulane MAP NPM 850278041

Installez les mahonias sous de grands arbustes comme ici un arbre à perruques (Cotinus coggygria). ©www.map-photos.com – N. & P. Mioulane

Les espèces à longues feuilles (Mahonia japonica, Mahonia bealei) sont souvent un peu longues à s’établir, montrant une croissance lente les deux premières années après la plantation.

Un emplacement abrité des fortes gelées est conseillé. Les mahonias à feuilles très longues comme ‘Charity’ sont plus frileux. Ils doivent être placés près d’un mur bien abrité des vents dominants.

Mahonia japonica Mioulane MAP NPM 850330070

Mahonia japonica apprécie un emplacement abrité des froids vifs. ©www.map-photos.com – N. & P. Mioulane

La plantation du mahonia

Opérez de préférence entre octobre et mars/avril, en dehors de toute période de gel. Les mahonias sont toujours proposés en conteneurs dans les jardineries, ce qui garantit la reprise à coup sûr, quasiment en toutes saisons. Enfouissez la motte de 3 à 5 cm et terminez par un arrosage copieux, même si le sol est humide.

Distance de plantation : de 1 m à 1,50 m.

Mahonia aquifolium mioulane MAP XY7S8589

Vous pouvez planter le mahonia en toutes saisons, mais de préférence en automne durant la fructification. ©www.map-photos.com – N. & P. Mioulane

Le mahonia aux petits soins

Chez les jeunes sujets à longues feuilles, une protection, hivernale avec un voile est conseillée dans les régions où la température descend en dessous de – 5 °C durant plus de 24 heures de suite. Dans ce cas, un buttage du pied avec de la terre légère constitue aussi une bonne mesure de prudence. Dans la plupart des cas, une très forte gelée se limite à provoquer des nécroses sur les feuilles et à détruire précocement la floraison. Une fois adulte, le Mahonia x media résiste jusqu’à – 15 °C sans aucun problème.

Mahonia Neige Mioulane MAP NPM 850278154

Mahonia x media fleurit même sous la neige. ©www.map-photos.com – N. & P. Mioulane

Les jeunes mahonias gagnent à être tuteurés, car les tiges sont parfois un peu trop souples pour porter le volumineux bouquet de feuilles et les fleurs, sans se plier, au risque même de casser.

Il est bon de pailler le sol au printemps au pied des mahonias, afin de maintenir une bonne humidité au niveau des racines de l’arbuste durant les journées les plus chaudes.

Un apport d’engrais complet pour rosiers courant mai stimule correctement la croissance, tout en favorisant la floraison.

Paillis Cacao Mioulane MAP NPM 84955072

Les coques de cacao constituent un paillis organique très apprécié par le mahonia. ©www.map-photos.com – N. & P. Mioulane

Comment tailler le mahonia…

Les jeunes mahonias doivent obligatoirement être taillés après la floraison, afin d’encourager la plante à se ramifier, ce qu’elle fait toujours difficilement. Éliminez le bouquet de feuilles terminales, comme si vous effectuiez un pincement.

Une fois adulte le Mahonia x media ne nécessite pratiquement aucune taille. Contentez-vous d’éliminer les rameaux abîmés ou desséchés et de supprimer les hampes florales fanées.

Mahonia aquifolium ne nécessite aucune taille, si ce n’est l’élimination des rameaux les plus anciens au profit des jeunes pousses les mieux placées.

Mahonia taille

Contentez-vous d’une taille d’entretien assez légère sur les mahonias à grandes feuilles. ©DR

Comment multiplier le mahonia ?

Réalisez des boutures semi-ligneuses d’août à octobre, en prélevant des extrémités de rameaux que vous plantez dans un mélange léger à base de sable de rivière et de tourbe blonde.

Il est possible d’effectuer des boutures ligneuses en hiver dans une serre froide, suivies d’un rempotage au printemps. Toutes les boutures reprises sont définitivement mises en place à l’automne.

La propagation par semis est aussi possible. Dans ce cas, récoltez les graines en juin et hiverne-les dans du sable avant de les semer directement en pleine terre en avril. La germination est assez irrégulière et la croissance des jeunes plantes plutôt lente.

Graines Mahonia aquifolium

Les graines du Mahonia aquifolium ressemblent à du café.©Dr.

Les ennemis et maladies du mahonia

Arbuste solide, le mahonia résiste bien naturellement aux attaques des principaux insectes ravageurs et les maladies cryptogamiques affectent modérément son métabolisme. Les traitements ne s’imposent qu’en cas de développement important des symptômes.

La rouille (Puccinia graminis) qui produit des petites ponctuations orangées à la face inférieure des feuilles est assez commune. Un traitement avec un fongicide homologué, dès les premiers symptômes, bloque le développement du champignon.

Mahonia rouile Maladie

Taches de rouille sur feuilles de Mahonia aquifolium. ©Pscheidt

Les mahonias craignent surtout l’oïdium (surtout à la fin de l’été), une maladie provoquée par divers champignons et qui provoque un dépôt blanc grisâtre sur les feuilles et les jeunes pousses. Traitez préventivement et curativement avec du soufre (autorisé en culture biologique) ou un fongicide spécifique du commerce (produit contre le blanc du rosier par exemple).

Oidium mahonia feuille

Feuilles de Mahonia aquifolium couvertes d’oïdium. ©Dr.

• Le conseil jardinier de MiouMiou : un paillis de compost, de coques de cacao ou de mulch d’écorces apportera de l’humus, tout en maintenant bien la fraîcheur du sol, et en gênant la prolifération des mauvaises herbes.

Ne taillez pas les longues tiges dégarnies car le Mahonia x media reperce mal sur le vieux bois. Vous pouvez en revanche couper au-dessus d’une jeune repousse.

Dissimulez la partie dénudée avec des grandes plantes vivaces (delphiniums, marguerites d’automne, anémones du Japon, phlox hybride, graminées), qui composeront un ensemble très décoratif.

Pense-bête pratique

• Le mahonia aime : un climat tempéré aux hivers doux, une bonne humidité estivale, les sols généreusement amendés en humus.

• Le mahonia craint :les froids vifs et les forts écarts de température, les vents violents, la sécheresse du sol en été, le soleil violent.

Mahonia aquifolium Mioulane MAP NPM 850286005

La floraison lumineuse de Mahonia aquifolium, un arbuste facile, qui mérite d’être présent dans tous les jardins. ©www.map-photos.com – N. & P. Mioulane

La plupart des photos illustrant cet article proviennent des collections de la photothèque MAP/Mise au Point et sont soumises au droit d’auteur : www.map-photos.com

Pas de commentaire

Publier un commentaire