09/12/2022

NewsJardinTV – Infos, Conseils, Vidéos, Podcasts – 100 % Nature

Rechercher
Accueil / Plantes  / Arbres, arbustes et conifères  / LE LAURIER-TIN, PLANTE DU 25 JANVIER

LE LAURIER-TIN, PLANTE DU 25 JANVIER

Laurier tin Mioulane MAP NPM 84815003
Laurier tin Mioulane MAP NPM 84815003

©www.map-photos.com

Le laurier-tin (Viburnum tinus) a longtemps été dénommé Tinus laurinus, d’où son nom populaire. Les Anglais l’appellent d’ailleurs laurustinus. C’est un buisson poussant dans les garrigues du sud-est de l’Europe, notamment dans le Midi de la France et en Afrique du Nord. Ce petit arbuste à feuillage persistant et au port arrondi, fleurit sans discontinuer de novembre à avril. De culture facile, il pousse lentement, ce qui est appréciable dans les petits jardins et sur les balcons. Le laurier-tin est à la fois résistant aux parasites et à la pollution atmosphérique.

https://youtu.be/TH1VFoeRZD4

Le laurier-tin est une viorne

Créé en 1753 par l’incomparable naturaliste suédois Carl von Linné (1707-1778), le genre Viburnum était jadis classé dans la famille des Caprifoliacées ce qui en faisait un cousin des chèvrefeuilles (Lonicera). Aujourd’hui, la plante est intégrée aux Adoxaceae, ce qui la rapproche du sureau (Sambucus) et de la moscatelle (Adoxa). Les Viburnum se déclinent en plus de 150 espèces, toutes arbustives.

Les Viburnum étant appelés « viornes » en Français, on donne aussi couramment le nom de viorne-tin à Viburnum tinus, dont le nom d’espèce correspond à sa dénomination en latin par les Anciens.

Viburnum tinus Laurier tin Mioulane MAP NPM 90290720

La classification phylogénétique de 2009 (APGIII) a déplacé le genre Viburnum dans la famille des Adoxaceae. ©www.map-photos.com – N. & P. Mioulane

Le laurier-tin, arbuste à floraison hivernale

Le laurier-tin forme un buisson arrondi, compact et touffu, de 1 à 3 m de haut, dont les feuilles entières, de 5 à 10 cm de long, sont disposées en paires opposées. Ovales, oblongues, coriaces, vert foncé, luisantes, elles sont terminées en pointe fine.

Viburnum tinus MAP ADE GIP0040506

La végétation dense du laurier-tin reste décorative en toute saison. ©www.map-photo.com – Arnaud Descat

 Durant tout l’hiver, les extrémités des rameaux du laurier-tin se pare de boutons gris rose qui s’épanouissent en fleurs blanches de 3 à 6 mm, groupées en bouquets terminaux arrondis (cyme) de 5 à 10 cm de diamètre. Les fleurs ne s’ouvrent pas en période de grand froid ; elles sont parfois suivies de baies ovoïdes bleu métallique, qui évoluent vers le noir.

Viburnum tinus givre MAP FP SK0251 GWI

L’épanouissement hivernal du laurier-tin se ralentit pendant les périodes de grand froid. ©www.map-photos.com – GWI

Des lauriers-tins pour tous les goûts

Les pépiniéristes proposent divers cultivars de lauriers tins dont voici ma sélection :

• Viburnum tinus ‘Bewleys Variegatum’, porte des feuilles nettement marginées de crème. Ses boutons rose corail s’ouvrent en fleurs ivoire.

• Viburnum tinus ‘Compactum’ est uneforme plus compacte que le type et très florifère. À conseiller dans les petits jardins.

• Viburnum tinus ‘Eve Price’, à port compact et buissonnant et de croissance lente, ne dépasse pas 1,20 m de haut. Feuilles de 4 à 8 cm de long, boutons floraux roses. Ce cultivar est idéal pour la culture en bac.

Laurier tin Viburnum tinus Eve Price MAP GMA 140214278

Viburnum tinus ‘Eve Price’, un des cultivars les plus couramment proposé par les jardineries. ©www.map-photos.com – Gregory Marsault

• Viburnum tinus ‘French White’, très vigoureux, développe des fleurs plus larges que le type.

• Viburnum tinus ‘Gwenlian’, plus compact que le type, c’est la variété la plus couramment proposée par les jardineries. Les innombrables boutons roses s’ouvrent sur une fleur d’abord rose, qui évolue ensuite vers le blanc. Il fructifie abondamment.

Laurier tin Viburnum tinus Gwenlian MAP GMA 140214279

Le joli contraste offert par les boutons rose foncé du Viburnum tinus ‘Gwenlian’. ©www.map-photos.com – Gregory Marsault

• Viburnum tinus ‘Lisarose’, appelé aussi ‘Loren’, ce cultivar se caractérise par sa silhouette compacte et sa floraison très précoce dont les boutons roses commencent à se former au début de l’automne, les fleurs s’épanouissant en grand nombre de manière progressive jusqu’en avril. Ses jeunes rameaux sont rouge foncé.

Viburnum tinus Lisarose Mioulane MAP NPM 850330115

Viburnum tinus ‘Lisarose’, un cultivar d’obtention récente. ©www.map-photos.com – N. & P. Mioulane

• Viburnum tinus ‘Lucidum’, c’est une forme vigoureuse à larges feuilles très luisantes, qui s’orne d’inflorescences plus grosses que celles de l’espèce type, mais aussi plus tardives (mars-avril).

• Viburnum tinus ‘Macrophyllum’, comme son nom l’indique porte feuilles plus grandes et plus larges que celles de l’espèce type.

• Viburnum tinus ‘Pink Prelude’, produit des boutons roses, donnant des fleurs blanches qui virent au rose en vieillissant.

Viburnum tinus Pink Prelude MAP ADE GIP0103839

Viburnum tinus ‘Pink Prelude’ for : me un buisson vigoureux, compact et florifère. ©www.map-photo.com – Arnaud Descat

• Viburnum tinus ‘Purpureum’, présente des jeunes feuilles pourpre foncé qui évoluent ensuite au vert.

• Viburnum tinus ‘Spirit’, forme un arbuste assez compact plus large (2 m) que haut (1,50 m). Il diffère des autres lauriers-tins par ses rameaux de couleur pourpre. Sa floraison blanc pur est suivie d’une fructification très décorative par son abondance.

Viburnum tinus Spirit Mioulane MAP NPM GIP0102039

Viburnum tinus ‘Spirit’ un cultivar intéressant pour les petits jardins. ©www.map-photos.com – N. & P. Mioulane

• Viburnum tinus ‘Variegatum’, d’un aspect général similaire, à l’espèce type, il s’en distingue par ses feuilles marginées de blanc crème qui donnent à ce cultivar un aspect plus lumineux dans un massif. Il demande à être plus abrité du froid que les formes à feuilles vertes.

Viburnum tinus Variegatum Mioulane MAP NPM GIP0096442

Viburnum tinus ‘Variegatum’ se reconnaît à ses feuilles panachées de crème. ©www.map-photos.com – N. & P. Mioulane

Le laurier-tin dans votre jardin

En raison de sa faible rapidité de croissance, comptez en moyenne une dizaine de centimètres par an, le laurier-tin convient bien aux petits jardins, d’autant qu’il supporte parfaitement la taille.

Laurier tin fructification MAP SDY893 GWI

Attendez toujours la fin de la fructification pour tailler le laurier-tin. ©www.map-photos.com – GWI

Vous installerez prioritairement Viburnum tinus au premier plan des massifs d’arbustes, mais vous pourrez aussi l’intégrer dans les haies composées ou même l’utiliser seul pour créer une jolie haie de séparation au dessin régulier.

Massif Photinia Viburnum Mioulane MAP NPM 84940141

Une association réussie : Viburnum tinus et Photinia ‘Red Robin’. ©www.map-photos.com – N. & P. Mioulane

Vu sa croissance assez lente et sa forme compacte, le laurier-tin convient idéalement comme décor permanent sur un balcon. Il nécessite un bac assez profond (40 cm). Plantez-le dans un mélange par tiers, de terreau ‘géraniums’, de terre de jardin et de sable de rivière.

Viburnum tinus pot MAP 61008673 FST

Les cultivars les plus compacts de laurier-tin se comportent très bien en pot. ©www.map-photos.com – F. Strauss

Les meilleurs compagnons du laurier-tin

Pour agrémenter les décors d’hiver ou de tout début du printemps, plantez des crocus, en touffes généreuses (au moins 30 bulbes) au pied du laurier-tin. Placez ce dernier dans un environnement d’arbustes à fleurs précoces. Par exemple, le forsythia prend un éclat incomparable, lorsque le jaune d’or de sa floraison est rehaussé par le feuillage sombre du laurier-tin. La compagnie d’un petit amandier de Chine (Prunus triloba) est également de bon ton.

En hiver, vous pouvez associer le laurier-tin avec un Sarcococca, cet ensemble convenant bien en bac sur un grand balcon. Dans le jardin, plantez un laurier-tin devant un Mahonia x media dont il dissimulera les tiges dégarnies.

Viburnum tinus Mahonia Mioulane MAP NPM 850286007

L’association réussie du laurier-tin avec Mahonia aquifolium. ©www.map-photos.com – N. & P. Mioulane

Quelques conseils pour réussir le laurier-tin

Plante très accommodante dans le jardin, le laurier-tin ne demande pratiquement aucun entretien. Veillez toutefois à l’arroser régulièrement par temps chaud, afin de maintenir le sol frais. Paillez le pied en hiver avec une couche de compost ou d’écorces de pin afin de renforcer sa résistance au gel (il résiste sans problème à -15 °C si le sol est sec).

• Bon à savoir : le laurier-tin est un arbuste à préconiser dans les jardins du bord de mer, car il ne craint pas les embruns et les sols salés.

Haie Viburnum tinus MAP ADE GIP0040505

Viburnum tinus ‘Lucidum’ convient idéalement pour constituer une haie compacte dans les jardins du littoral. ©www.map-photo.com – Arnaud Descat

Acheter des lauriers tins

Si vous désirez accueillir un ou des lauriers tins dans votre jardin, je vous propose des liens selon les différents cultivars, vers divers pépiniéristes et sites de vente de plantes :

Pour acheter un Viburnum tinus ‘Eve Price’, cliquez sur le lien (mots soulignés en bleu).

Pour acheter un Viburnum tinus ‘Gwenlian’ cliquez sur le lien (mots soulignés en bleu).

Pour acheter un Viburnum tinus ‘Lisarose’ cliquez sur le lien (mots soulignés en bleu).

Pour acheter un Viburnum tinus ‘Lucidum’ cliquez sur le lien (mots soulignés en bleu).

Pour acheter un Viburnum tinus ‘Purpureum’ cliquez sur le lien (mots soulignés en bleu).

Pour acheter un Viburnum tinus ‘Spirit’ cliquez sur le lien (mots soulignés en bleu).

Pour acheter un Viburnum tinus ‘Variegatum’ cliquez sur le lien (mots soulignés en bleu).

Toutes les photos illustrant cet article sont soumises au droit d’auteur et diffusées par la photothèque MAP/Mise au Point : www.map-photos.com

Laurier tin Mioulane MAP 0005592

Le laurier-tin est surtout apprécié pour l’abondance de sa floraison hivernale. N’hésitez pas à en planter au moins un dans votre jardin. ©www.map-photo.com – N. & P. Mioulane

Pas de commentaire

Publier un commentaire