01/10/2022

NewsJardinTV – Infos, Conseils, Vidéos, Podcasts – 100 % Nature

Rechercher
Accueil / Plantes  / Fruits  / COMMENT ÉVITER QUE LES FIGUES TOMBENT AVANT MATURITÉ ?

COMMENT ÉVITER QUE LES FIGUES TOMBENT AVANT MATURITÉ ?

Ficus carica fruit Mioulane MAP 0001876

• Pourquoi les figues qui naissent en fin de saison tombent-elles toutes au printemps ? Je ne récolte que les figues de septembre dans mon jardin de Touraine.

Ficus carica fruit Mioulane MAP 0001876Il s’agit tout simplement d’un problème d’ordre climatique et régional. En effet, le figuier (Ficus carica) est un arbre d’origine méditerranéenne. La quasi-totalité des variétés proposées dans le commerce sont dites « bifères ». Elles donnent deux récoltes, mais essentiellement dans les régions qui bénéficient d’un hiver doux. Les figues formées à l’automne, que l’on appelle « figues fleurs » parviennent à maturité fin juillet de l’année suivante.

Malheureusement ces « fruits » (en fait la figue n’est pas un fruit mais l’enveloppe charnue d’une inflorescence que les botanistes appellent « sycone ») sont très fragiles et surtout sensibles aux gelées. Il suffit qu’ils soient exposés durant une journée à – 4 °C seulement pour qu’ils tombent.

Palissez les figuiers contre un mur bien exposé

Dans les régions situées au nord de la Loire, il est prudent de cultiver les figuiers en situation abritée des vents dominants, tout en leur offrant une exposition la plus chaude possible, par exemple au pied d’un mur orienté au sud. La limite de résistance au gel des figuiers (adultes) peut être estimée à – 15 °C environ. Jusqu’en région parisienne et a fortiori en Touraine, il est possible, dans des conditions climatiques normales, de récolter sans problème les figues qui se forment au printemps et sont mûres en septembre.

Figuier mur Mioulane MAP NPM GIP0022635

Grâce à une taille appropriée, les figuiers se conduisent bien palissés le long d’un mur. ©www.map-photos.com – N. & P. Mioulane

Les variétés de figuiers bifères les plus résistantes

Très exceptionnellement, lorsque l’hiver aura été doux (ce qui est de plus en plus fréquent en raison des bouleversements climatiques), vous pourrez obtenir deux récoltes de figues en dehors des régions méditerranéennes.

Au Nord de la Loire, il faut choisir les variétés les plus rustiques, mais aussi celles qui montrent un bon niveau d’autofertilité et n’ont pas besoin du blastophage (Blastophaga psenes), cette guêpe minuscule qui assure la pollinisation du figuier dans la nature.

Figuier Jardin MAP NPAC 110211010

Le figuier s’intègre parfaitement dans les jardins de ville. Paysagistes : James et William Hartley. ©www.map-photos.com – Nathalie Pasquel

 

Voici notre sélection des variétés les plus adaptées à une production en dehors des régions méditerranéennes et littorales :

• ‘Blanche d’Argenteuil’ : bifère (juillet et septembre, mais la deuxième récolte reste difficile dans la région parisienne). C’est une variété ancienne caractérisée par un arbre vigoureux, rustique et productif. La figue de calibre moyen à peau jaune verdâtre et brillante, se détache facilement, donnant une chair blanche, juteuse, de bonne qualité.

Figue Blanche Argenteuil Descat MAP ADE GIP0080759

‘Blanche d’Argenteuil’, une figue qui se colore peu. ©www.map-photos.com – Arnaud Descat

• ‘Brown Turkey’ : cet arbre de moyen développement et au port compact, n’a pas besoin du blastophage pour fructifier. Bifère, il produit en juillet et en septembre-octobre des figues un peu allongées, de calibre moyen, d’un brun clair doré qui rougit avec la maturité. Chair bien sucrée, agréable.

Figue Brown Turkey Flora

‘Brown Turkey’ convient parfaitement aux petits jardins de ville. ©Flora

• ‘Goutte d’Or’ : C’est un arbre assez compact, mais au port étalé, caractérisé par son feuillage profondément découpé. Idéal pour les petits jardins, il est tout à fait possible de le réussir en bac. Figuier bifère, il permet deux récoltes : début juillet et fin août, juste après ‘Madeleine des 2 saisons’. Rustique et productif, il donne de gros fruit allongé, vert doré à brun foncé, à la chair juteuse, brun clair.

Figue Goutte Or Mioulane MAP NPM 090202287

La jolie couleur de la figue ‘Goutte d’Or’. ©www.map-photos.com – N. & P. Mioulane

• ‘Ice Crystal’ : ce cultivar bifère bien adapté au climat du Nord de la Loire, est original par sa silhouette compacte (de 1,50 à 2,50 m de haut) et ses feuilles très découpées. Le fruit rouge foncé s’apprécie pour son excellente qualité gustative.

Figuier Ice Crystal

Le feuillage très original du figuier ‘Ice Crystal’. ©Flora

• ‘Madeleine des deux saisons’ : c’est un arbre de vigueur moyenne au port plutôt érigé, qui résiste bien au froid et réussit dans quasiment toutes les régions. Bifère, il produit fin juin et fin août une figue arrondie, de petit calibre, dont la peau devient dorée à maturité. La chair rose et juteuse se déguste agréablement, mais est peu adaptée à la conservation.

Figue Madeleine MAP SSC GIP0075700

La coloration bien particulière de la figue ‘Madeleine des 2 saisons’. ©www.map-photos.com – Serge Schall

• ‘Osborn Prolific’ : cet arbre très fertile, rustique et résistant au froid est bien au Nord de la Loire et à la côte Atlantique, ainsi qu’à la culture en pot et aux petits jardins de ville. Bifère (juillet et septembre), il produit de grosses figues jaunes ombré de marron violacé, à la chair rose et sucrée. Dans les régions les plus froides, cette variété ne fructifie qu’une fois (en septembre). La mise à fruits est assez rapide (environ 2 ans après la plantation), même si l’arbre pousse plus lentement que la moyenne.

ficus osborn Prolific

Les figues coniques et de couleur foncée caractéristique de la variété ‘Osborn Prolific’. ©Flora

Et pourquoi pas un figuier unifère ?

• ‘Pastilière’ : appelé aussi ‘Rouge de Bordeaux’, ce figuier forme un petit arbre au port plutôt érigé, ce qui le fait préconiser pour les petits jardins et même la culture en bacs. Cette variété unifère convient à toutes les régions car elle ne porte pas de figues fleurs, ce qui lui évite d’être agressée par les gelées printanières tardives. En raison de sa précocité, ce figuier réussit dans les régions aux étés courts et aux gelées précoces en automne. La figue au très bon goût fruité, peu sucrée et peu granuleuse se consomme en frais dans le courant du mois d’août.

Figuier Pastiliere

‘Pastilière’ est une des variétés de figuiers les mieux adaptées aux régions septentrionales. ©Jardiland

• ‘Ronde de Bordeaux’ : cette variété unifère, vigoureuse et productive, développe une ramure imposante. Très résistant au froid, ce figuier peut être acclimaté dans toutes les régions. Il produit de mi-août à mi-septembre en Île-de-France et dès le 1er août en Provence. La petite figue ronde à la peau presque noire et à la chair très rouge se caractérise par sa saveur intense.

Figue Ronde Bordeaux MAP SSC GIP0020512

On reconnaît la figue ‘Ronde de Bordeaux’ à sa forme et à sa couleur très foncée. ©www.map-photos.com – Serge Schall

Le bon conseil de Patrick Mioulane

Pour protéger en hiver les précieuses figues-fleurs, vous pouvez resserrer les rameaux du figuier en les liant, puis les bourrer de paille sèche avant de les entourer d’une ou deux épaisseurs de voile d’hivernage selon la température ambiante. Durant l’hiver, vous serez sans doute amené à changer la paille qui ne doit jamais stocker d’humidité. Découvrez l’arbre vers la fin mars de manière à éviter que la température ne s’élève trop sous le voile avec les premiers rayons de soleil, ce qui pourrait provoquer des brûlures sur l’écorce.

Figuier Pergola MAP NPA 070701478

Placé dans un endroit bien abrité, le figuier n’a pas besoin de protection hivernale. Paysagiste : Jacqueline Prout. ©www.map-photos.com – Nathalie Pasquel

Pas de commentaire

Publier un commentaire