21/05/2022

NewsJardinTV – Infos, Conseils, Vidéos, Podcasts – 100 % Nature

Rechercher
Accueil / Plantes  / Botanique, Histoire et Symbolique  / UN CHOU, C’EST UN CHOU…

UN CHOU, C’EST UN CHOU…

Chou NormaF1 Mioulane MAP NPM 850414426
Chou NormaF1 Mioulane MAP NPM 850414426

chou ‘Norma F1’. ©www.map-photos.com – N. & P. Mioulane

Souvent très fleurie, la langue française n’omet pas d’inclure dans les expressions populaires courantes des plantes plus utilitaires comme les fruits et les légumes. Découvrez ci-dessous ce que nous réservent les choux…

Aller à travers choux : cette expression familière signifie : tout faire de travers ou agir avec étourderie, comme si l’on traversait le potager en marchant au milieu des planches de choux, ce qui, avouons-le est guère commode.

• Aller planter ses choux: changement de fonction dans une carrière, souvent associé à un licenciement ou à la retraite ; on l’envoie planter ses choux, sous-entendu : on renvoie la personne dans sa campagne. On dit qu’il s’agirait d’une réplique que l’empereur romain Dioclétien (244-311) aurait lancé à son entourage qui lui conseillait de se représenter au poste suprême. Il aurait répondu qu’il « aimait mieux planter ses choux que de redevenir empereur. »

Il y a toutefois une connotation de liberté dans l’expression. Ainsi, « je vais aller planter mes choux ailleurs », signifie que l’on prend la décision de faire autre chose. On peut également utiliser la formule « aller planter ses choux » pour signifier que l’on prend sa retraite à la campagne et que l’on s’occupera désormais de son jardin.

• Avoir du chou : être intelligent, faire preuve de bon sens et de connaissances. C’est une manière plus imagée de dire de quelqu’un qu’il a « de la tête ». Dans le langage populaire, chou est synonyme de tête depuis 1894.

• En avoir dans le chou : toujours dans l’association du légume rond et compact avec la tête, cela signifie logiquement : être intelligent, avoir de nombreuses connaissances, être cultivé.

Chou GuardianF1 Mioulane MAP NPM 850414320

En raison de sa forme bien ronde, le chou évoque la tête. Ici : chou cabus ‘Guardian F1’. ©www.map-photos.com – N. & P. Mioulane

Avoir les oreilles en feuilles de chou : cette locution fait référence aux feuilles larges, finement serrées, plates et à la surface irrégulière du légume. On utilise l’expression pour désigner une personne qui possède des oreilles déformées ou tuméfiées après une bagarre.

Bête comme chou : être très sot (désuet), désigne quelque chose de très simple ou de facile à réaliser, accessible à tous, enfantin.

Bout de chou : désigne un enfant, allusion à la petite taille de la plante.

C’est chou : c’est mignon, joli, séduisant. On dit souvent d’un bébé : « comme il est chou ! »

Chouchou : désigne la personne préférée par un supérieur. C’est aussi un morceau de tissu froncé qui sert à maintenir les cheveux en queue-de-cheval

Chou pour chou : l’un vaut l’autre, c’est une expression qui date du quinzième siècle. Un proverbe disait : « chou pour chou, Aubervilliers vaut bien Paris ».

Dans les choux : ne plus avoir la moindre chance d’arriver au résultat escompté, être certain d’avoir perdu. Cette expression imaginée date du début du vingtième siècle. Elle évoque les sportifs éliminés au cours d’une compétition ou qui ne se montrent pas au niveau. Les turfistes l’utilisent aujourd’hui pour qualifier une mauvaise course ou un cheval à la traîne des autres ou qui s’est fait disqualifier. En s’exclamant « dans les choux », les amateurs de courses hippiques qualifient un cheval qui a nettement perdu.

Être un chou : être agréable, gentil, d’un abord sympathique. On utilise cette expression pour les enfants ou les jeunes filles. « Comme elle est chou ! »

Chou Brassica Crispa Mioulane MAP NPM 071205192

Qu’ils sont choux, ces choux d’ornement (Brassica crispa) ! ©www.map-photos.com – N. & P. Mioulane

Faire chou blanc : signifie ne rien trouver, rater un rendez-vous, subir un échec. On utilisait jadis cette expression au cours du jeu de quilles ou de boules en disant : « faire coup blanc » lorsqu’on ne marquait pas de point. Les déformations du langage, notamment dans certains patois où « coup » se prononçait « choup », expliquent la locution d’aujourd’hui. Il semble que l’expression se soit popularisée à l’époque napoléonienne, lorsque les soldats en campagne découvrirent les patois et les accents des différentes régions traversées et s’amusèrent à les utiliser.

Faire ses choux gras : tirer profit ou tirer parti de quelque chose (référence au morceau de lard que l’on plaçait dans la soupe pour améliorer l’ordinaire). ON peut aussi traduire « ménager la chèvre et le chou » par produire assez de choux pour nourrir sa chèvre et satisfaire à sa propre consommation, ce qui signifie alors ne pas gaspiller.

Faire valoir ses choux : bien mettre en évidence ses qualités, savoir se montrer sous son meilleur jour. Faire preuve de certaines prétentions lors de négociations.

Faites-en des choux et des raves : disposez des choses à votre guise, comme de tout ce que produit votre jardin.

Feuille de chou : un journal insignifiant (image de quelque chose qui a peu de valeur). Cela vient du fait qu’autrefois, on se servait d’une feuille de chou pour envelopper le beurre. Une « feuille de chou » peut aussi désigner une grande oreille dans le langage populaire.

Chou CapriccioF1 Mioulane MAP NPM 850414394

La feuille de chou évoque quelque chose de peu de valeur. Chou de Milan ‘Capriccio F1’. ©www.map-photos.com – N. & P. Mioulane

• Jeter ses choux gras : une manière imagée de dire gaspiller ou dilapider son argent.

Manger les choux par les trognons : cette expression populaire signifie être mort et enterré.

Ménager la chèvre et le chou : On emploie cette expression lorsqu’il s’agit de considérer des intérêts contradictoires pour prendre une décision équitable ou ne pas trancher. Elle a pour origine une légende : un passeur qui devait transporter sur son bac une chèvre, un chou et un loup, fut obligé de faire plusieurs voyages pour qu’aucun d’eux ne soit mangé.

On peut aussi traduire « ménager la chèvre et le chou » par produire assez de choux pour nourrir sa chèvre et satisfaire à sa propre consommation, ce qui signifie alors ne pas gaspiller.

Mon chou : c’est la désignation affectueuse d’une personne. Il peut y avoir de la compassion dans l’expression comme « mon pauvre chou ».

Naître dans les choux : cette légende date du dix-neuvième siècle. La coutume voulait que l’on apporte un bon bol de soupe aux choux aux jeunes mariés après leur nuit de noces car on disait que ce légume favorisait la conception des enfants.

Pour utiliser un imaginaire poétique évitant les explications délicates, on a pris l’habitude de faire croire aux enfants qui s’interrogeaient sur les mystères de leur naissance que les garçons naissaient dans les choux et les filles dans les roses.

• Ne pas valoir un trognon de chou : avoir très peu de valeur, se dit aussi d’une chose inintéressante.

Ne rien avoir dans le chou : être stupide.

• Planter ses choux : vivre paisiblement à la campagne ; cultiver son jardin potager.

Mioulane Patrick Plantation Chou MAP PAMI 110806196

MiouMiou aime bien planter ses choux, même en jardinière… ©www.map-photos.com – Pasmiou

Rentrer dans le chou : se jeter sur quelqu’un pour le frapper, ou bien l’agresser verbalement.

• S’y entendre comme à ramer des choux : ne rien comprendre, être incompétent.

Se farcir le chou : se saouler

Se retrouver dans les choux : cette locution s’utilise pour signifier que l’on se trouve dans l’embarras.

Se prendre le chou : s’énerver, se compliquer les choses, être excédé, se concentrer à l’extrême. « Tu me prends le chou » signifie que la personne vous agace. Réussir son potager sans se prendre le chou (titre d’un livre, Rustica Éditions 2012)

Se monter le chou : se faire des illusions.

Semez-y des choux, il viendra des raves : il faut s’attendre à une déception.

Tête de chou : cette expression désormais assez désuète désigne une personne assez stupide ou peu attentive. Elle date du seizième siècle.

Tonner sur les choux: faire plus de peur que de mal, avoir une colère sans conséquence. Contrairement aux salades qui ont tendance à monter à graines après le passage d’un orage, les choux « laissent passer l’orage » sans problème.

Potager Chou Mioulane MAP NPM GIP0030119

Les choux sont insensibles à l’orage, contrairement aux salades. ©www.map-photos.com – N. & P. Mioulane

Les expressions avec Chou-fleur

Avoir des choux-fleurs : cette expression argotique signifie souffrir d’une crise d’hémorroïdes.

Avoir les oreilles en chou-fleur : c’est posséder des oreilles de grande taille et décollées.

Chou-fleur : désigne dans le langage des fleuristes une grosse botte de muguet composée de 500 à 1 000 brins.

S’être fait faire une tête en chou-fleur: avoir le visage boursouflé par des coups, comme l’aspect bouffi et irrégulier que prend la pomme du chou-fleur.

Chou-fleur AmsterdamF1 Mioulane MAP NPM GIP0106873

Chou-fleur ‘Amsterdam F1’. ©www.map-photos.com – N. & P. Mioulane

N’hésitez pas à ajouter ci-dessous d’autres expressions et significations avec le mot chou et par avance, merci pour votre participation…

Les photos qui illustrent cet article sont disponibles sur www.map-photos.com

Chou Potager Mioulane MAP NPM 850325660

Chou cabus ‘Shelta F1’ (Brassica oleracea var. capitata). ©www.map-photos.com – N. & P. Mioulane

Pas de commentaire

Publier un commentaire