30/11/2022

NewsJardinTV – Infos, Conseils, Vidéos, Podcasts – 100 % Nature

Rechercher
Accueil / Plantes  / Plantes exotiques et tropicales  / PALMIERS RÉSISTANT AU FROID

PALMIERS RÉSISTANT AU FROID

• Quelles sont les espèces de palmiers que l’ont peut considérer comme rustiques en France, du moins sur les régions littorales ?

La réponse de Patrick Mioulane :

J’ai listé ci-dessous 24 espèces considérées comme étant les plus résistantes au froid. Toutes peuvent supporter un bref passage à -10 °C (en sol sec).

Brahea armata. Brahea edulis. Butia capitata. Butia eriospatha. Butia yatay Chamaerops humilis. Jubaea chilensis. Nannorrhops ritchieana. Phoenix canariensis. Phoenix dactylifera. Phoenix theophrastii. Rhapidophyllum hystrix. Sabal bermudana. Sabal palmetto. Sabal minor. Trachycarpus fortunei. Trachycarpus atisectus. Trachycarpus martianus. Trachycarpus nanus. Trachycarpus takil. Trachycarpus wagnerianus. Trithrinax campestris. Washingtonia filifera. Washingtonia robusta.

La palmier chanvre (Trachycarpus fortunei), appelé aussi palmier de Chine, palmier moulin ou palmier de Chusan est l’espèce la plus cultivée de tous les palmiers dits « rustiques ». Trachycarpus fortunei peut survivre à des températures de l’ordre de -15 °C (mais sur une période courte. Certains parlent même de -18 °C).

Seules deux autres espèces de palmiers acceptent des températures encore plus basses : Rhapidophyllum hystrix, originaire d’Amérique du Nord (on estime sa résistance potentielle jusqu’à – 25 °C) et Nannorrhops ritchieana provenant des montagnes et déserts d’Asie Centrale (jusqu’à – 20 °C). En raison de leur croissance désespérément lente, ces deux espèces sont très difficiles à se procurer dans le commerce.

Chamaerops humilis est l’une des deux seules espèces de palmiers natifs d’Europe, avec Phoenix theophrastii, qui vient de Crête et est également répandu en Turquie. Il pousse dans des zones sèches, sur des terrains rocailleux ou sableux, du bord de mer jusqu’à 1 200 m d’altitude (au Maroc), dans un climat plutôt froid en hiver. Certaines populations naturelles sont régulièrement couvertes de neige.

En illustration : Trachycarpus fortunei, reconnaissable à son stipe enveloppé de fibres (spécimens du Parc floral de la Court d’Aron en Vendée).

©Photo : www.map-photos.com – N. & P. Mioulane

Pas de commentaire

Publier un commentaire