12/05/2021

NewsJardinTV – Infos, Conseils, Vidéos, Podcasts – 100 % Nature

Rechercher
Accueil / Botanistes et jardiniers  / LE PRÉCURSEUR DE LA CLASSIFICATION BOTANIQUE

LE PRÉCURSEUR DE LA CLASSIFICATION BOTANIQUE

Gaspard Bauhin portrait

Gaspard Bauhin portraitLe 17 janvier 1560 naissait à Bâle en Suisse, Gaspard Bauhin, botaniste et anatomiste, mort le 5 décembre 1624. Il est considéré comme ayant été l’un des tout premiers scientifiques à avoir imaginé que les plantes devaient être classées dans un système binominal. Bien que très rudimentaire, ce mode de classement qui inspirera 150 ans plus tard Carl von Linné (1707-1778).

Après avoir étudié la médecine que pratiquait déjà son père Jean Bauhin (1511-1582), Gaspard Bauhin (on dit aussi Caspar) voyagea beaucoup en Europe, puis il retourna en Suisse en 1581 pour occuper le poste de professeur de Grec à l’université de Bâle. À partir de 1589, il occupa la chaire de botanique (et d’anatomie) dans le même établissement. Il avait été initié à cette science par son frère Jean (1541-1613).

Une nouvelle approche du monde végétal

Le système de classification imaginé par Gaspard Bauhin a rompu avec l’usage alphabétique de l’époque. Il utilisait les distinctions d’usage traditionnel telles que : arbres, arbustes ou herbes, mais il y ajoutait d’autres caractéristiques, entre autres l’utilisation des plantes. C’est ainsi qu’il distinguait déjà les épices, les nommant : « Aromata ». Il a aussi distingué de manière correcte les graminées, les légumineuses, et les Solanacées. Il a créé de nombreux noms de genres encore valides, mais qui, adoptés par Linné, ont été attribués à ce dernier.

Gaspard Bauhin Miniature

Une miniature représentant Gaspard Bauhin, conservée à l’université de Bâle

Des ouvrages botaniques majeurs de la Renaissance

En 1596, Gaspard Bauhin s’attacha à l’écriture de son premier grand ouvrage de botanique : « Pinax Theatri Botanici, sen Index in Theoplirasti, Dioscoridis, Plinii, et botanicorum qui a seculo scripserunt opera » qui décrit 2 700 espèces en 12 volumes. On y trouve notamment la toute première description scientifique de la pomme de terre. Cet ouvrage fut publié à Bâle en 1671.

Bauhin Solanum tuberosum

Un dessin de pomme de terre réalisée en 1596 par Gaspard Bauhin

En 1620, Gaspard Bauhin décrivit 6 000 espèces dans : « Enumeratio plantarum ab herboriis nostro saeculo descriptarum cum corum differentii », une œuvre considérable, fruit de 40 ans d’observations qui est illustrée par 400 gravures sur bois.

En 1622, Gaspard Bauhin rédigea une flore des environs de Bâle : « Catalogue plantarum circa Basileum nascentium ».

lierre Gaspard Bauhin

Le lierre tel qu’il est présenté dans Enumerario plantarum de Gaspard Bauhin.

L’arbre aux orchidées en l’honneur des frères Bauhin

Le botaniste français Charles Plumier (1646-1704) a dédié à Gaspard Bauhin et à son frère Jean (1541-1613) également botaniste, le genre Bauhinia (arbre aux orchidées) de la famille des Fabaceae (Légumineuses). Mais dans la nomenclature officielle, le genre Bauhinia est attribué à Carl von Linné. Originaires d’Asie du Sud-est, les bauhinias, dont on a recensé plusieurs centaines d’espèces, sont appréciés comme arbres d’ornement en raison de la qualité de leur floraison.

MAP NPM 850472001

Honorant les frères Bauhin, Bauhinia variegata mérite bien son appellation d’arbre à orchidées. ©www.map-photos.com – N. & P. Mioulane

Pas de commentaire

Publier un commentaire