04/07/2022

NewsJardinTV – Infos, Conseils, Vidéos, Podcasts – 100 % Nature

Rechercher
Accueil / Plantes  / Plantes d'intérieur  / COMMENT FAIRE REFLEURIR LA PLANTE CHANDELIER ?

COMMENT FAIRE REFLEURIR LA PLANTE CHANDELIER ?

Medinilla magnifica inflorescence bouton

Medinilla magnifica inflorescence boutonPossédant depuis deux ans un médinilla, je n’ai jamais eu de nouvelles fleurs. SOS, SVP…

Appelé communément « plante chandelier » en raison de la forme particulière de ses fleurs, Medinilla magnifica est originaire des forêts tropicales des Philippines. Il forme un petit arbuste aux tiges quadrangulaires qui portent des feuilles opposées, coriaces, ondulées, aux nervures parallèles très apparentes. Les somptueuses hampes florales pendantes de 30 à 45 cm de long apparaissent à l’extrémité des rameaux à la fin du printemps et en été. Les fleurs rose violacé, à étamines jaunes, sont accompagnées de grandes bractées.

Outre son origine tropicale, la difficulté de culture du Medinilla vient du fait qu’il vit en épiphyte (accroché sur des arbres) dans des milieux dont l’air est quasiment saturé en humidité. Il est donc très difficile de le maintenir dans un appartement. L’air sec entraîne le jaunissement et la chute prématurée du feuillage, tandis qu’un excès d’eau sur les racines provoque rapidement l’apparition de taches brunes à la périphérie des feuilles, signe d’une asphyxie des racines.

Par ailleurs, le médinilla a besoin d’une bonne lumière, mais il craint le soleil direct. Il faut de préférence le placer dans une verrière, mais protégé par le feuillage léger d’un palmier par exemple.

Medinilla magnifica biotope Philippines

Medinilla dans la nature aux Philippines. ©Ravan Schneider

Verrière et taille courte obligatoires

Dans une véranda, nous avons réussi à faire refleurir durant deux ans un médinilla. Il ne faut pas espérer conserver la plante beaucoup plus longtemps car elle se dégarnit de la base, formant une tige ligneuse (en bois dur). La première des choses à faire consiste donc à tailler sévèrement la plante après la floraison en taillant toutes les tiges secondaires entre la moitié et les deux tiers de leur longueur. Pour favoriser la floraison, pincez les jeunes pousses (toujours au-dessus d’une feuille) pour provoquer des ramifications, plus susceptibles à porter des boutons floraux.

Medinilla magnifica MAP ADE GIP0047877

Cultivez de préférence le médinilla dans une véranda. ©www.map-photos.com – Arnaud Descat

De la chaleur, mais une fraîcheur nocturne

Le médinilla apprécie des températures comprises entre 18 et 25 °. Il est très important pour obtenir une floraison, que la plante subisse des écarts de température de l’ordre de 4 à 5 °C entre le jour et la nuit. Imposez aussi au médinilla une dormance hivernale en lui offrant des températures nettement plus basses (de 13 à 16 °C). Dans ce cas, les arrosages et les bassinages (douche du feuillage) doivent être plus espacés (une fois par semaine suffit).

Medinilla magnifica Mioulane MAP NPM GIP0097314

Les écarts en température durant la période de croissance et un hivernage plus au frais sont les secrets de la refloraison du médinilla. ©www.map-photos.com – N. & P. Mioulane

De l’eau douce et tiède pour les arrosages

Le médinilla étant calcifuge (il craint le calcaire) et il faut éviter de l’arroser avec de l’eau de ville, l’eau de pluie étant idéale (la Volvic convient bien aussi). Utilisez toujours l’eau à la température ambiante (trop froide, elle provoque un stress qui peut entraîner un jaunissement ou la chute des boutons floraux). Durant la période de croissance (d’avril à octobre), arrosez une à deux fois par semaine, la surface du substrat devant sécher avant que les racines soient de nouveau humidifiées. Lorsque les hampes florales apparaissent, augmentez la fréquence des arrosages de manière à entretenir une fraîcheur constante du substrat.

Medinilla magnifica floraison

Le médinilla ne doit jamais se trouver dans un milieu détrempé. © Alberto Salguero

En raison de sa croissance rapide, le médinilla doit être fertilisé deux fois par mois avec de l’engrais liquide pour orchidées ou pour rhododendrons. Un rempotage annuel est conseillé dans un mélange de terre de bruyère et terreau fibreux. Assurez un important drainage au fond du pot.

Medinilla magnifica MAP 511544050 FST

Cultivez le médinilla dans un pot assez grand et nourrissez la plante durant toute la période de végétation. ©www.map-photos.com – F. Strauss

Acheter un médinilla

Les jardineries ne proposent que de manière ponctuelle des Medinilla magnifica au rayon des plantes d’intérieur. Les plantes sont toujours présentées avec une fleur. Préférez les sujets bien développés, voire même volumineux. Ils sont plus chers bien sûr, mais également plus solides. Les rares sites qui offrent cette plante à la vente directe sur Internet ne présentent pas, selon les critères qualitatifs de NewsJardinTV, de plantes suffisamment intéressantes pour que nous puissions vous conseiller un achat en ligne.

Medinilla magnifica Jardin tropical Mioulane MAP NPM 081007119

Un beau spécimen de Medinilla magnifica dans un jardin tropical. ©www.map-photos.com – N. & P. Mioulane

Pas de commentaire

Publier un commentaire