26/06/2022

NewsJardinTV – Infos, Conseils, Vidéos, Podcasts – 100 % Nature

Rechercher
Accueil / Plantes  / Plantes d'intérieur  / COMMENT CULTIVER UNE PLANTE ZZ DANS LA MAISON ?

COMMENT CULTIVER UNE PLANTE ZZ DANS LA MAISON ?

06 keramik partner zamioculcas zamiifolia

On donne communément le surnom de « plante ZZ » à Zamioculcas zamiifolia dénomination assez compliquée, qui explique son appellation plus populaire. Sous ce nom se cache une plante africaine couramment proposée par les jardineries et qui fait partie des espèces les plus faciles à réussir dans la maison. Mais pour éviter tout risque d’erreur, je vous propose de suivre attentivement mes conseils. N’hésitez pas, c’est une des plantes que je conseille le plus volontiers aux débutants…

Considérée par les décorateurs d’intérieur comme l’une des plantes les plus « design » de tout l’assortiment végétal destiné à la maison, Zamioculcas zamiifolia est apprécié pour son feuillage d’un vert intense brillant et sa forme des plus originales. Si vous ne lui accordez pas trop d’attention et surtout si vous avez la main légère côté arrosage, vous conserverez la plante ZZ durant de nombreuses années.

 

 

 

Zamioculcas zamiifolia Pot fibre verre

Zamioculcas zamiifolia convient idéalement pour les décors contemporains. ©Dr

Un substrat léger, poreux et plutôt un peu acide

Plantez le Zamioculcas dans un support de culture moyennement fertile et surtout bien drainé. Un mélange à parts égales composé de terre de bruyère fibreuse, de terreau à base d’écorces, de fibres de coco et de tourbes, ainsi que de sable de rivière par trop fin (granulométrie de 0,3 à 0,5) convient fort bien. Je vous conseille d’y ajouter une poignée de charbon de bois pilé. C’est un moyen simple pour limiter les risques de pourriture des racines, si vous avez la main un peu trop généreuse en matière d’arrosage.

Zamioculcas Racines MAP NPA 140403001

Rempotez le Zamioculcas dans un terreau léger et n’oubliez pas le drainage au fond du pot. ©www.map-photo.com – Nathalie Pasquel

Lumière abondante, mais tamisée

Installez le Zamioculcas en pleine lumière d’octobre à mars, mais abritez-le des rayons solaires directs de mai à octobre. Vous pouvez le sortir en plein air sous un léger couvert durant la belle saison, en veillant, si l’année est humide à l’abriter des pluies pour éviter tout excès d’eau.

Le secret de la réussite de la plante ZZ vient d’un arrosage à minima. Laissez sécher le substrat sur 2 cm à la surface du pot entre deux apports d’eau (maximum une fois par semaine durant la période de croissance). Utilisez de l’eau non calcaire à la température de la pièce. Une température de 18 °C est idéale, mais la plante accepte un hivernage au frais (de 8 à 15 °C) dans une véranda ou une serre froide, à condition que le sol soit maintenu quasiment sec (n’arrosez pas plus de deux fois par mois durant la période de dormance).

zamioculcas groupe

Pour conserver un Zamioculcas en pleine santé, limitez l’arrosage au minimum. ©Dr

 Un arrosage très parcimonieux

Un excès d’arrosage est la meilleure façon de faire mourir un Zamioculcas. Pour éviter tout risque d’erreur, attendez que les feuilles présentent de très légères rides en surface. Cela signifie que la plante a vraiment besoin d’eau. Bien évidemment, ne laissez jamais d’eau stagner sous le pot et ne cultivez pas la plante ZZ dans un bac à réserve d’eau, c’est le meilleur moyen de faire pourrir sa souche charnue. Pour éviter tout problème, n’utilisez pas de cache-pot.

Zamioculcas cache pot MAP 61012830 FST

Même si l’ensemble est très décoratif, placer un Zamioculcas dans un cache-pot c’est le mettre en péril. ©www.map-photos.com – F. Strauss

Une croissance parfois capricieuse

Il est courant que le Zamioculcas se montre paresseux dans la maison. S’il ne produit aucune nouvelle feuille durant une saison, ce n’est pas particulièrement inquiétant, mais signale le plus souvent un éclairage insuffisant. Il suffit d’exposer la plante à la lumière et à une température supérieure à 18 °C pour qu’elle reprenne un rythme de développement soutenu. Les nouvelles feuilles, au feuillage vert clair, semblent alors naître comme par magie, poussant très vite.

Zamioculcas Jeune pousse MAP ADE GIP0098342

Les nouvelles pousses de Zamioculcas présentent un feuillage plus clair et très brillant. ©www.map-photo.com – Arnaud Descat

On peut reprocher à la plante ZZ de mal vieillir car les feuilles les plus âgées perdent petit à petit de leur rigidité. La plante prend alors un port « en éventail », qui nécessite en général un tuteurage pour éviter qu’elle n’occupe trop d’espace.

Pour aider le Zamioculcas dans sa croissance, vous pouvez lui offrir un peu d’engrais liquide pour plantes vertes une fois par mois d’avril à octobre.

Zamioculcas avachi interieur

Lorsqu’il manque de lumière dans nos intérieurs, le Zamioculcas perd de sa rigidité, donnant l’impression d’une plante avachie. ©Dr

Le bouturage du zamioculcas : un jeu d’enfant !

Faites plaisir  vos amis en leur offrant des jeunes plantes ZZ que vous aurez propagées vous-même par bouturage. Pour cela, il suffit de piquer des folioles dans une terrine remplie d’un mélange à pats égales de sable de rivière (fin) et de tourbe blonde (tamisée). Vous pouvez aussi utilisez de la vermiculite. N’enterrez que la base de la feuille, arrosez et couvrez la terrine avec un film plastique transparent. La reprise s’effectue en 45 à 60 jours environ dans une ambiance à 20 °C. Attention à ce que la condensation ne soit pas trop forte pour éviter tout risque de pourriture des boutures !

Zamioculcas bouturage feuilles

Bouturez les folioles du zamioculcas dans un mélange très filtrant. ©Dr

2 Commentaires
  • CHANTAL ZAUPA 12 avril 2021

    je n’arrive pas à faire pousser mon calathéa. il fait quelques nouvelles feuilles puis elles se fanent.
    merci de me donner des conseil, j’ ai du mal à voir une plante dépérir
    cordialement

Publier un commentaire