01/10/2022

NewsJardinTV – Infos, Conseils, Vidéos, Podcasts – 100 % Nature

Rechercher
Accueil / Plantes  / Arbres, arbustes et conifères  / UN ARBRE AUX FEUILLES TRES INHABITUELLES

UN ARBRE AUX FEUILLES TRES INHABITUELLES

Arbuste Adrets Broussonetia
Arbuste Adrets Broussonetia

©Photo : Jean Rovea

Pourriez-vous nous indiquer le nom de cet arbuste vu dans l’Estérel ? Le dessous des feuilles est velouté, les tiges coupées exsudent un peu de latex blanc…

Il s’agit du mûrier à papier ou mûrier d’Espagne (Broussonetia papyrifera), un arbre d’origine chinoise appartenant à la famille des Moraceae (comme le mûrier et le figuier).

Un mûrier qui honore un grand naturaliste français

La plante a d’abord été appelée Morus papyrifera par Carl von Linné et c’est le Français Charles Louis L’Héritier de Brutelle (1746-1800) qui créa le genre Broussonetia en 1799. Ce nom honore le naturaliste français, spécialiste des poissons, Pierre Marie Auguste Broussonet (1761-1807) qui fut le premier à introduire en France à la fin du dix-septième siècle des pieds femelles de mûrier à papier qu’il avait récoltés en Chine. Broussonet dirigea aussi le jardin botanique de Montpellier à la fin de sa carrière. La nomenclature botanique internationale reconnaît 11 espèces dans le genre Broussonetia.

Pierre Marie Auguste Broussonet 1761 1807

Pierre Marie Auguste Broussonet par Alcide-Louis-Joseph Railliet et L. Moulé

Le Broussonetia, un arbre à l’écorce très utile

Le nom commun de mûrier à papier est dû à l’utilisation ancestrale en Asie de la partie inférieure de l’écorce pour confectionner du papier adapté à la calligraphie et à la peinture. Cette fibre est aussi utilisée comme textile traditionnel chez les Maoris et en Polynésie sous le nom de « tapa ».

Tapa Broussonetia Tahiti

Fabrication du « tapa » en Polynésie à base de Broussonetia papyrifera. ©Tahiti tourism

Des feuilles de formes variables selon les âges

Broussonetia papyrifera est un arbre à feuilles caduques peut atteindre 15 m de haut. Les feuilles caduques, alternes, sont profondément lobées chez les jeunes arbres, plutôt entières ou cordiformes chez les sujets adultes. Elles prennent une jolie teinte dorée en automne. La plante sécrète une sorte de latex lorsqu’on taille ses rameaux veloutés qui renferment une moelle blanchâtre.

Broussonetia Mioulane MAP NPM GIP0109073

Les feuilles des mûriers à papier adultes sont plutôt cordiformes. Ici, un sujet femelle avec ses fruits. ©www.map-photos.com – N. & P. Mioulane

Des fleurs décoratives et des fruits comestibles

Le mûrier à papier est dioïque (les plantes sont unisexuées). Les fleurs mâles sont des chatons vert pâle qui apparaissent en mai et juin. Les fleurs femelles forment des capitules plumeux assez décoratifs.

Broussonetia papyrifera Fleur Femelle

Fleurs femelles de Broussonetia papyrifera. ©Daderot

Après fécondation, les fleurs femelles donnent en juillet des fruits globuleux rouge orangé de 2 à 3 cm de diamètre de forme hérissée et de texture collante. Ils sont comestibles, avec un goût sucré pas désagréable.

Broussonetia Fruits Visoflora

Les fruits, encore verts et à maturité de Broussonetia papyrifera. ©Visoflora

Le Broussonetia mériterait d’être plus couramment cultivé

On rencontre peu de mûriers à papier dans nos jardins car leur rusticité est assez faible, les premiers dégâts apparaissant à partir de -7 °C sur les jeunes rameaux. On reproche aussi à cet arbre de drageonner ce qui le rend envahissant dans les régions au climat doux. En revanche, il supporte parfaitement la sécheresse.

Broussonetia papyrifera Feuillage Flora

Le feuillage très décoratif de Broussonetia papyrifera. ©Flora

Attention, confusion possible !

Les feuilles des jeunes sujets de mûrier à papier ressemblent beaucoup à celles du laurier des iroquois (Sassafras albidum), un petit arbre de la famille des Lauraceae, originaire d’Amérique du Nord.

Sassafras albidum MAP 1020 03 MINIER

Le feuillage de Sassafras albidum est découpé « en hallebarde » comme celui des jeunes Broussonetia. ©www.map-photos.com – Minier

Pas de commentaire

Publier un commentaire