01/10/2022

NewsJardinTV – Infos, Conseils, Vidéos, Podcasts – 100 % Nature

Rechercher
Accueil / Jardinage  / Soins, Nutrition et Protection  / • Quelle est l’utilité de la bouillie bordelaise et quand l’utiliser ?

• Quelle est l’utilité de la bouillie bordelaise et quand l’utiliser ?

• Quelle est l’utilité de la bouillie bordelaise et quand l’utiliser ?

La bouillie bordelaise qui est un des fongicides les plus anciens, est toujours très employée au jardin. C’est une solution de sulfate de cuivre additionné de chaux, que l’on dose généralement entre 10 et 20 g/l. Elle est vendue dans le commerce sous différentes marques, sous forme de poudre à diluer et à pulvériser. Le liquide bleu obtenu permet de lutter efficacement de manière préventive contre la plupart des maladies cryptogamiques. Ce traitement est utilisable en culture biologique.

La bouillie bordelaise est aussi un excellent désinfectant à effet bactéricide, que l’on peut appliquer sur les « plaies » des arbres.

On pulvérise aussi de la bouillie bordelaise au moment de la chute automnale des feuilles pour éliminer les formes hivernantes des champignons pathogènes. La pulvérisation qui se dépose sur les parties où s’articulaient les pétioles des feuilles, permet d’empêcher la pénétration de spores de champignons pathogènes qui tenteraient d’hiverner sur l’arbre ou l’arbuste.

Au printemps, traitez juste avant l’éclatement des bourgeons (le débourrement). Ne traitez pas sur la végétation déjà établie et par temps chaud, le sulfate de cuivre pouvant provoquer des brûlures sur les feuillages tendres.

• Le bon conseil de Patrick Mioulane : notez que, bien qu’étant un anticryptogamique traditionnel efficace, la bouillie bordelaise commence à être controversée, notamment sur la vigne, car on a constaté des teneurs en cuivre excessives dans le sol de certains vignobles qui utilisent le produit depuis plusieurs décennies. Il serait donc prudent d’alterner des traitements de bouillie bordelaise avec des fongicides de synthèses (dont l’emploi est bien sûr autorisé dans les jardins). Par ailleurs, ramassez soigneusement les feuilles mortes tombées et ne mettez à composter que celles provenant de plantes saines.

En illustration : un traitement à la bouillie bordelaise laisse des marques bleutées sur le feuillage.

©Photo : www.map-photos.com – N. & P. Mioulane

Pas de commentaire

Publier un commentaire