02/10/2022

NewsJardinTV – Infos, Conseils, Vidéos, Podcasts – 100 % Nature

Rechercher
Accueil / Jardinage  / Multiplier les plantes  / Que pensez-vous de la vermiculite comme substrat de semis ?

Que pensez-vous de la vermiculite comme substrat de semis ?

Semis Vermiculite Germination
Semis Vermiculite Germination

Germination dans la vermiculite. ©Flora

J’ai lu dans un livre que la vermiculite servait à réaliser les semis. Quel est donc ce produit et qu’en pensez-vous ?

Minéral argileux naturel formé par la décomposition d’une variété de mica appelée « biotite », la vermiculite est constituée de couches fines et superposées, un peu comme un millefeuille. Obtenue par chauffage à des températures telles (900 °C) que le matériau ne fond pas mais se dilate, la vermiculite est donc une sorte de « mica expansé » qui se détache facilement en feuillets (phyllosilicate).

De couleur jaune clair assez brillant, la vermiculite est proposée sous forme exfoliée ce qui constitue un matériau léger qui ressemble un peu à des copeaux de sciure. C’est un excellent produit pour alléger les substrats, les aérer et empêcher les terreaux de se compacter. La vermiculite vieillissant assez rapidement, avec une tendance à se tasser, elle est donc plus intéressante pour des interventions ponctuelles comme les semis ou pour les repiquages. On peut la mélanger avantageusement à du terreau pour le bouturage ou le semis, en remplacement de la tourbe blonde dont l’exploitation est écologiquement contestable.

Vermiculite exfoliee

Vermiculite exfoliée. ©Kenpei

La vermiculite n’apportant aucun élément fertilisant (elle est neutre), les plantules doivent être rapidement repiquées après la germination (lorsqu’elles ont formé deux vraies feuilles) afin d’éviter un étiolement fatal. Cette neutralité constitue un point fort pour éviter la fonte des semis, d’autant que la vermiculite ne retient pas l’eau. Il est également possible de l’associer à tous les autres matériaux utilisés comme support de culture.

On utilise fréquemment la vermiculite en couche fine (de 1 à 3 mm) à la surface des semis, le produit maintenant une bonne température et une hygrométrie idéale au niveau de la graine.

Bouture Pelargonium Vermiculite

Les boutures de géraniums (Pelargonium) s’enracinent bien dans de la vermiculite. ©Gardening

Notez que la vermiculite est surtout utilisée comme matériau d’isolation thermique et phonique dans le bâtiment (souvent sous le nom de zonolite) avec aussi comme avantage d’être incombustible. Son emploi est aujourd’hui contesté car dans la nature, ce minéral se trouve le plus souvent associé à l’amiante. Mais contrairement à cette dernière, la vermiculite ne présente aucun risque allergène. Vous pouvez donc utiliser ce matériau pur ou en mélange, sans aucun risque dans vos substrats.

Boutures herbacees Vermiculite

La vermiculite constitue un excellent substrat pour les boutures herbacées. ©Gardening

Acheter de la vermiculite

Les jardineries ne proposent pas souvent de la vermiculite dans les rayons substrats et supports de culture, préférant les terreaux industriels prêts à l’emploi. On en trouve toutefois des petits sacs (500 g) souvent vendus à des prix assez élevés. Les spécialistes de la fourniture pour les professionnels proposent des conditionnements de 100 l beaucoup plus avantageux et avec souvent plusieurs granulométries. L’iédal pour les substrats est la « moyenne » (morceaux de 1 à 4 mm de long).

Pour acheter de la vermiculite adaptée à l’horticulture sur Internet, cliquez sur le lien suivant (texte en bleu, souligné).

Boutures Saintpaulia Vermiculite

boutures de feuilles de Saintpaulia dans la vermiculite. ©Gardening

Pas de commentaire

Publier un commentaire