16/07/2024

NewsJardinTV – Infos, Conseils, Vidéos, Podcasts – 100 % Nature

Accueil / Citations
Chenillle Apeira MAP VAL 1309040081

« La chenille se joue un petit air d’accordéon qu’on n’entend pas. Aucun son ne sort ! »

(Jules Renard, Journal)

0
bio monde

« Nous devons restaurer les écosystmes, restaurer la biodiversité pour le plus grand bénéfice des populations urbaines. Aujourd’hui, investir dans la biodiversité a une importance économique majeure. »

(Els Martens. Sommet mondial de Nagoya, octobre 2010)

0
Gazon Mioulane NPM 101027588

« Je suis toujours obligé d’aller regarder un brin d’herbe, une branche de pin, un épi de blé pour me calmer. »

(Vincent Van Gogh)

0
Acacia nigrescens Mioulane MAP XY7S6267

« Quelle se limite à une pellicule diaphane, se durcisse comme un visage martelé par le temps ou se hérisse d’une armure épineuse, l’écorce enveloppe la plante d’une aura bien particulière qui confère à chaque espèce son individualité. »

(Patrick Mioulane, L’Âme des Plantes 2006)

0

« Dans la touffeur lourde d’un soir de canicule, Une brise diaphane souffle une liquoreuse fragrance. Une rose lascive embaume un zéphyr noctambule, C’est son âme qui transpire de toute sa véhémence.

(Patrick Mioulane - Reines de parfums - mai 2006)

« Imaginer de loin, qu’un bignonier sonne ici de toutes ses trompettes rouges, la gloire de la canicule et le retrouver, tel que je l’exigeais, furibond de fleurs… ainsi recommencent en juillet les paisibles miracles d’un jardin de Provence. »

(Sidonie Gabrielle Colette - 1873-1954)

« La pergola italienne, encore un peu nue, brandit sur ses poutrelles équarries le rosier grimpant, la passiflore et le convolvulus bleu. » (Sidonie Gabrielle Colette, 1873-1954, femme de lettres française ; Belles Saisons, 1955)

« Des bordures de buis rigoureusement taillées y dessinaient des cadres où se déployaient, comme sur une pièce de damas, des ramages de verdure d’une symétrie parfaite. »

(Théophile Gautier, 1811-1872, poète et romancier français ; Le Capitaine Fracasse, 1863)

« J’estime que, pour ordonner royalement un jardin, il convient d’avoir des jardins pour tous les mois de l’année, où les choses belles se verront, séparément, en leur saison. »

(Francis Bacon. Essais, Des Jardins. 1597)

En ce moment les champs de lavande embaument la Provence.

(Rémy de Gourmont, 1858-1915, romancier français ; Le Pèlerin du Silence, Fleurs de jadis, 1896)