01/10/2022

NewsJardinTV – Infos, Conseils, Vidéos, Podcasts – 100 % Nature

Rechercher
Accueil / Plantes  / Fleurs et plantes  / 31 MARS : JOUR DE LA PERVENCHE

31 MARS : JOUR DE LA PERVENCHE

Vinca minor MAP AGU MAP060410384

Dans le calendrier républicain français, le onzième jour du mois de germinal, est officiellement dénommé jour de la pervenche, une plante très décorative, couramment proposée par les jardineries. Appartenant à la famille des Apocynaceae (dans laquelle on trouve entre autres le laurier-rose et le frangipanier), la pervenche doit son nom botanique Vinca, à Carl von Linné (1707-1778). C’est une simplification de l’appellation Pervinca qu’avait donné à la plante le naturaliste romain Pline (23 – 79) pour bien marquer le fait que cette plante parvient à vaincre l’hiver, une allusion à son feuillage persistant. Le nom vernaculaire pervenche vient de la formule latine vinca pervinca, une formule « magique » crée à partir de vincere (vaincre) car la pervenche aurait des vertus médicinales permettant de vaincre de nombreux maux.

Vinca minor MAP AGU MAP060410384

Petite pervenche. ©www.map-photos.com – Alain Guerrier

La pervenche est une plante vivace à feuillage persistant et à tiges sarmenteuses qui courent sur le sol et s’y enracinent spontanément dans leur partie supérieure (on dit qu’elles sont radicantes). Les feuilles sont opposées et plutôt coriaces.

Vinca Minor William Curtiss 1778

La pervenche forme facilement des racines adventives. ©William Curtis, Flora Londinensis – 1778.

Il existe cinq espèces dans le genre Vinca (et quelques sous-espèces), toutes étant des vivaces herbacées ou des sous-arbrisseaux aux grandes fleurs solitaires en forme de tube, portées par un long pédoncule. Le calice se compose de cinq sépales étroits au milieu desquels naît une corolle épanouie formée de cinq pétales.

Vinca major MAP ADE 070918031

Vinca major, la grande pervenche, idéale pour couvrir les talus. ©www.map-photos.com – Arnaud Descat

La pervenche, une plante médicinale reconnue, mais trompeuse

La petite pervenche (Vinca minor) doit certaines de ses appellations populaires, comme l’étonnante « violette de serpents » à ses vertus officinales supposées. Dioscoride, premier siècle et Galien deuxième siècle lui attribuaient la capacité de guérir des morsures de serpents. Au Moyen-Âge, il semble que les sorciers incorporaient de la pervenche dans leurs philtres d’amour, d’où le nom : « Violette des sorciers ».

Petite pervenche MAP AGU MAP060410382

La petite pervenche a été appelée violette de serpents et violette de sorciers. ©www.map-photos.com – Alain Guerrier

Au seizième siècle, on préconisait Vinca minor contre les angines (Agricola 1539) et contre les saignements de nez (Matthiole 1554). En 1684, Mme de Sévigné (1626-1696) écrivant à sa fille marguerite, plus connue sous le nom de Mme de Grignan (1646-1705), lui préconisait d’avoir recours à : « la bonne pervenche bien verte et bien amère pour en rafraîchir votre poitrine enflammée » c’est-à-dire pour soigner son angine.

Les feuilles des pervenches sont astringentes, antiscorbutiques, diurétiques, dépuratives (elles débarrassent l’organisme de ses toxines), vulnéraires (elles soulagent une blessure). On utilise couramment les petites et grandes pervenches en homéopathie contre les bourdonnements d’oreilles, les vertiges et les troubles veineux. Elle entre aussi dans la composition du Thé Suisse (avec la dryade).

Vinca minor Panachee MAP TRE10024 GWI

Vinca major ‘Variegata’, un cultivar de grande pervenche à feuilles panachées. ©www.map-photos.com – GWI

Aujourd’hui, on utilise surtout l’un des alcaloïdes que renferme la pervenche : la vincamine pour son efficacité dans l’abaissement de la tension artérielle et pour dilater les vaisseaux. Plus de 90 alcaloïdes différents ont été extraits des pervenches.

Vinca minor Alba

La forme à fleurs blanches Vinca minor ‘Alba’ possède les mêmes propriétés que la pervenche bleue. ©Flora.

La pervenche magique

Dans les vieux grimoires, on dit que si l’on vous a volé quelque chose, il suffit de faire frire des feuilles de pervenche dans une poêle, en prononçant les paroles rituelles : « que le Diable sèche ainsi ceux qui m’ont volé, jusqu’à ce qu’ils m’aient rendu mon bien » ! Vous pouvez toujours tenter l’expérience, cela ne coûte rien… Efficacité non garantie.

Vinca minor Utilisation

Si vous faites frire des feuilles de pervenche, ne les consommez pas, elles sont toxiques !. ©Flora

La pervenche au jardin

Couvre-sol idéal pour une exposition mi-ombragée, la pervenche forme un tapis homogène très décoratif, qui fleurit de mars à mai. Un sol humifère, qui reste bien frais l’été est très apprécié. N’hésitez surtout pas à tailler les tiges trop conquérantes car la pervenche devient facilement envahissante lorsqu’elle se plaît. La pervenche réussit également à l’ombre, mais dans ce cas la floraison est plus réduite.

Vinca minor Mioulane MAP NPM 850277448

Vinca minor ‘Grüner Teppich’, une véritable carpette végétale. ©www.map-photos.com – N. & P. Mioulane

Pour obtenir un effet très lumineux, plantez le cultivar ‘Illumination’ dont les feuilles panachées apportent une note vraiment tonique dans le jardin. Pour une composition colorée et très naturelle, mariez les pervenches avec des bulbes printaniers, notamment des narcisses et des jacinthes des bois (Hyacinthoides non-scripta).

Vinca illumination

Vinca minor ‘Illumination’. ©www.map-photos.com – N. & P. Mioulane

La plupart des photos illustrant cet article proviennent des collections de la photothèque MAP/Mise au Point et sont soumises au droit d’auteur : www.map-photos.com

Pas de commentaire

Publier un commentaire