22/05/2022

NewsJardinTV – Infos, Conseils, Vidéos, Podcasts – 100 % Nature

Rechercher
Accueil / Plantes  / Botanique, Histoire et Symbolique  / L’ÉPOPÉE DES CHRYSANTHÈMES

L’ÉPOPÉE DES CHRYSANTHÈMES

Chrysanthemum Lily Callen
Chrysanthemum Lily Callen

Chrysanthemum Lily Callen ©www.map-photos.com – Arnaud Descat

Après son introduction en Europe au XVIIIe siècle en provenance du Japon, le chrysanthème a connu un succès rapide qui s’est vite transformé en engouement, pour évoluer ensuite vers une image plus négative de « plante des morts ».

 

La gloire à la Belle Époque

 

À la Belle Époque (de 1871 à 1914), le chrysanthème a connu la gloire avec la vogue du style japonais, dont la fleur emblématique devint un leitmotiv de l’Art nouveau. Sculpté dans la pierre, le chrysanthème a marqué de son empreinte les immeubles de Paris et les premiers gratte-ciel de New-York. Il figure aussi en bonne place dans la peinture impressionniste.

Le chrysanthème à grandes fleurs a été introduit en France en 1789 par Louis Blancard, capitaine au long cours, qui a rapporté de Chine trois plants : blanc, pourpre et violet. Depuis 1935, on sait produire des chrysanthèmes toute l’année. Pour ce faire, on couvre les serres d’une bâche opaque, c’est une plante de « jour court ». Malheureusement dans notre pays, le chrysanthème conserve une image de « fleur de cimetière ». Il n’y a pourtant rien de mortuaire dans cette plante d’exception, si ce n’est la coïncidence de sa période de floraison avec la Toussaint. En Occident, le chrysanthème est la fleur de la Toussaint, du souvenir et de la commémoration des défunts.

Cette forte connotation funéraire tend à faire oublier qu’en Asie son rôle ornemental s’accompagne d’une symbolique moins austère, Chinois et Japonais l’associent à la notion de longévité, car les feuilles, naguère utilisées à des fins médicinales, auraient la propriété d’améliorer le vieillissement.

(photos de l’article : www.map-photos.com)

Chrysanthemum Lily Callen (chrysanthème)

Chrysanthemum Lily Callen ©www.map-photos.com – N. & P. Mioulane

Pas de commentaire

Publier un commentaire