05/08/2021

NewsJardinTV – Infos, Conseils, Vidéos, Podcasts – 100 % Nature

Rechercher
Accueil / Plantes  / Fleurs et plantes  / conserver des dipladénias

conserver des dipladénias

J’ai actuellement des dipladénias de toute beauté, que me conseillez-vous de faire pour les conserver jusqu’à l’année prochaine ?

Longtemps appelé Dipladenia, cet arbuste volubile de la famille des Apocynacées, dans laquelle on trouve aussi la pervenche (Vinca), le laurier-rose (Nerium), le frangipanier (Plumeria), etc. porte désormais le nom botanique de Mandevilla.

Le genre Mandevilla comprend environ 120 espèces de plantes grimpantes volubiles à tiges ligneuses, originaires des forêts tropicales de l’Amérique du Sud. On cultive surtout Mandevilla splendens et Mandevilla sanderi, plantes du sud-est du Brésil qui sont proposées au printemps dans les jardineries sous leur ancien nom de dipladénia.

Ces plantes, qui peuvent atteindre 4 m de long en une seule saison, font preuve d’une grande générosité de floraison lorsqu’elles sont exposées en plein soleil, et montrent une excellente résistance à la sécheresse. Il est possible de les abandonner 15 jours et de les retrouver en pleine forme au retour. En revanche, les dipladénias sont frileux, impossibles à conserver toute l’année en extérieur. Hivernez-les dans une véranda à 10 – 15 °C ou dans une pièce bien éclairée fraîche.

Mandevilla x amabilis, à feuilles oblongues, vert foncé, de 10 à 20 cm de long, rugueuses, porte des fleurs de 8 à 12 cm de diamètre, en forme de cornet, se déclinant dans plusieurs nuances de roses allant jusqu’au cramoisi. Le cœur est jaune. Cette espèce d’origine horticole demande des arrosages plus fréquents que les dipladénias classiques, du fait de son feuillage moins coriace et plus volumineux.

Les Mandevilla peuvent être cultivées à l’extérieur en plein soleil pour garnir joliment une tonnelle. Ils réussissent bien dans une véranda, sur une terrasse ou un balcon. Il faut régulièrement les arroser avec une solution fertilisante. Vaporisez le feuillage après une journée de canicule, afin d’éviter les attaques des araignées rouges.

Taillez les Mandevilla après la floraison, en rabattant les pousses latérales au-dessus de la troisième ou quatrième feuille, comptée à partir de la base.

Tout savoir

Le nom Mandevilla a été attribué à la plante par le botaniste anglais John Lindley, qui l’a dédié à H.J. Mandeville, ambassadeur britannique à Buenos Aires, qui introduisit Mandevilla suaveolens en Europe.

• En illustration : Mandevilla sanderi ‘Sundaville’ (dipladénia)

©Photo : www.map-photos.com – N. & P. Mioulane

Pas de commentaire

Publier un commentaire