02/07/2022

NewsJardinTV – Infos, Conseils, Vidéos, Podcasts – 100 % Nature

Rechercher
Accueil / Plantes  / Arbres, arbustes et conifères  / SARCOCOCCA, POURQUOI CE NOM ?

SARCOCOCCA, POURQUOI CE NOM ?

Sarcococca Baie MAP NPA S2050203019
Sarcococca Baie MAP NPA S2050203019

Baies de Sarcococca humilis. ©www.map-photos.com – Nathalie Pasquel

Sarcococca vient du grec sarx, chair et kokkos, baie, allusion aux fruits charnus, sphériques et noirs que porte la plante. En Français, le nom vernaculaire le plus couramment attribué est sarcocoque, mais on affuble parfois la plante du nom erroné de : « coffret de Noël parfumé ». Il est dû à une mauvaise interprétation de l’appellation anglaise : « Christmas Sweetbox » ou « Fragrant sweet box », qui signifie plutôt littéralement : buis de Noël parfumé, le mot « box » ne devant pas être traduit par boîte ou coffret, mais par buis, le Sarcococca étant cousin du buis (Buxus sempervirens).

La confusion des genres

 

En 1862, le pharmacien et botaniste allemand Johann Friedrich Klotzsch (1805-1860) travaillant sur des échantillons d’une plante venue de Chine, qu’il ne connaissait pas, créa le genre Lepidopelma. Mais, dès 1826, John Lindley (1799-1865) avait déjà effectué la description de la plante et créé le genre Sarcococca. La loi d’antériorité prévalant en botanique, c’est ce dernier qui a été retenu par la nomenclature internationale.

Sarcococca hookeriana Digyna MAP 26455 CNI

Sarcococca hookeriana var. digyna. ©www.map-photos.com – Clive Nichols

D’autres confusions ont été faites autour du Sarcococca. L’une des erreurs majeures peut être attribuée au célèbre botaniste et systématicien Sir William Jackson Hooker (1785-1865). Dans le volume II de son ouvrage « Exotic Flora » (1825), il a illustré sous le nom de Pachysandra coriacea, la plante aujourd’hui désignée comme Sarcococca pruniformis. Notez que cette espèce n’est pas encore reconnue par la nomenclature internationale (elle est considérée comme non résolue) et qu’elle est donnée comme synonyme de Sarcococca hookeriana, une manière indirecte de rendre hommage à Hooker.

Sarcococca pruniformis Hooker

Sarcococca pruniformis illustré sous le nom de Pachysandra coriacea dans « Exotic Flora » de Hooker.

Diverses appellations vernaculaires selon les espèces

• Sarcocoque à feuilles de ruscus (Sarcococca ruscifolia Stapf.)

• Sarcocoque à feuilles de saule (Sarcococca saligna Müll. Arg.)

• Sarcocoque à longs pétioles (Sarcococca longipetiolata M. Cheng)

• Sarcocoque à longues feuilles (Sarcococca longifolia M. Cheng & K.F. Wu)

• Sarcocoque confus (Sarcococca confusa Sealy.)

Sarcococca saligna

Sarcococca saligna porte de longues feuilles étroites. ©Jan De Laet

Sarcocoque coriace (Sarcococca coriacea Sweet.)

• Sarcocoque de Hooker (Sarcococca hookeriana Baill.)

• Sarcocoque de l’Himalaya (Sarcococca hookeriana Baill.)

• Sarcocoque de Wallich (Sarcococca wallichii Stapf.)

• Sarcocoque des Philippines (Sarcococca philippinensis Stapf.)

• Sarcocoque du Népal (Sarcococca wallichii Stapf.)

• Sarcocoque du Tonkin (Sarcococca tonkinensis Gagnepain.)

• Sarcocoque du Yunnan (Sarcococca vagans Stapf.)

• Sarcocoque nain (Sarcococca hookeriana Baill. var. humilis)

• Sarcocoque oriental (Sarcococca orientalis C.Y.Wu)

• Sarcocoque vagabond (Sarcococca vagans Stapf.)

Sarcococca wallichii AJ078184 GWI

Sarcocoque du Népal. ©www.map-photos.com – GWI

Pas de commentaire

Publier un commentaire