02/07/2022

NewsJardinTV – Infos, Conseils, Vidéos, Podcasts – 100 % Nature

Rechercher
Accueil / Botanistes et jardiniers  / JOHN ELLIS, LE DÉCOUVREUR DE LA DIONÉE GOBE-MOUCHES

JOHN ELLIS, LE DÉCOUVREUR DE LA DIONÉE GOBE-MOUCHES

Dionaea Mioulane MAP NPM 850327480
Dionaea Mioulane MAP NPM 850327480

Dionaea muscipula. ©MAP/Mioulane

Le 15 octobre 1776 décédait à Londres John Ellis, naturaliste britannique, né vers 1710 en Irlande. D’abord intéressé par les invertébrés marins, il a beaucoup travaillé sur les coraux, publiant même en 1755 : « An essay towards the Natural History of the Corallines. », qui a été traduit en français l’année suivante.

Élu membre de la prestigieuse Royal Society en 1754, John Ellis a pu, dans le cadre de ses activités professionnelles de commerçant, explorer la nature en Floride et en république Dominicaine de 1764 à 1770, montrant alors un intérêt particulier pour la végétation.

 

Livre Coraux John Ellis Interieur

La couverture de l’ouvrage sur les coraux de John Ellis, paru en 1756. Même son prénom a été francisé !

 

Une découverte qui étonna même le grand Linné

Côté botanique, John Ellis est connu pour avoir décrit le premier la plante carnivore Dionaea muscipula. Le 23 septembre 1769, il adressa une lettre au très fameux naturaliste suédois Carl von Linné (1707-1778) qui disait ceci : « Mon cher ami, je sais que toute découverte dans la nature est un régal pour vous ; mais avec cela, vous allez faire la fête ». Une belle gravure de la plante, colorée à la main, servait de frontispice à la lettre.

Dionaea muscipula Gravure

La gravure datant du 1er janvier 1769, qui illustre « A botanical description of the Dionaea muscipula » de John Ellis.

Des idées ingénieuses pour transporter les plantes

John Ellis a expédié de nombreuses semences et spécimens de plantes depuis les États-Unis vers l’Europe. À l’époque, le transport de plantes à travers les océans s’avérait très difficile car il s’agissait de longs voyages qui, souvent duraient plusieurs mois. Même plantés dans du sable ou emballés dans des boîtes hermétiquement closes, les semences, les souches ou les bulbes pourrissaient ou se desséchaient. John Ellis fut le meilleur des transporteurs de plantes exotiques du dix-huitième siècle. Il mit au point des méthodes de collecte des semences et des plantes et imagina d’astucieux « bricolages » pour les garder viables durant de longs trajets.

Serre Transport Plante John Ellis 1770

Un des modèles de serres de transport imaginés par John Ellis et dont on peut voir des reproductions grandeur nature à Angers au parc Terra Botanica.

Des plantes importantes décrites par John Ellis

John Ellis fut aussi un découvreur de plantes importantes, entre autres le premier Halesia carolina qu’il rencontra en Floride en 1756 et que l’on a appelé à l’époque « perce-neige en arbre ». Mais ce botaniste est passé à la postérité pour avoir créé les genres toujours valides aujourd’hui : Halesia (Styracaceae) en 1759 ; Gardenia (Rubiaceae) en 1761 en l’honneur du botaniste écossais Alexander Garden* (1730-1791), Gordonia (Theaceae) en 1771 et Dionaea (Droseraceae) en 1773. Il a aussi décrit les espèces Gardenia jasminoides en 1761 ; Illicium floridanum (Schisandraceae) en 1770.

Halesia carolina Mioulane MAP NPM 850387461

Halesia carolina a été découvert en Floride par John Ellis en 1756. ©www.map-photos.com – N. & P. Mioulane

Gardenia Mioulane MAP NPM 719516179

John Ellis a créé le genre Gardenia en 1761 et décrit la même année Gardenia jasminoides. ©www.map-photos.com – N. & P. Mioulane

Des ouvrages majeurs qui ont marqué leur temps

John Ellis est l’auteur de : «  Directions for bringing over seeds and plants from East-Indies. » en 1770, dans lequel on trouve la première description de la dionée, mais aussi de nombreuses idées illustrant les moyens qu’il avait imaginés pour le transport des plantes ; « Historical Account of Coffee » en 1774 ; « Description of Mangostan and Bread-fruit » en 1775, publié avec le botaniste suédois Daniel Solander (1733-1782) et : « Natural History of Many Curious and Uncommon Zoophytes » publié à titre posthume en 1786.

Transport Plantes John Ellis 1770

Quelques systèmes de transports de plantes imaginés par John Ellis dans son livre de 1770.

La plante qui honore la mémoire de John Ellis

Carl von Linné (1707-1778), qui avait qualifié John Ellis « d’étoile de l’histoire naturelle », lui a dédié en 1763 le genre monospécifique Ellisia nyctelea (Hydrophyllaceae dans la classification classique et désormais intégré aux Boraginaceae par la classification phylogénétique).

Ellisia nyctelea Boraginaceae Flora

Ellisia nyctelea est une petite annuelle buissonnante aux feuilles très découpées, originaire des Etats-Unis. ©Flora

Pas de commentaire

Publier un commentaire