Sauvons les Tilleuls de Dinan

Patrick Mioulane
Écrit par Patrick Mioulane

Publication : mardi 9 août 2016 10:55

Affichages : 1246

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Quel avenir pour les tilleuls centenaires de Dinan ? Une mobilisation  du public s’impose pour assurer leur sauvegarde…
Tilleul Dinan Saint Sauveur Vignette
Mme Jacqueline Dauvergne nous a fait part de son inquiétude concernant l’avenir de tilleuls centenaires installés face à la Basilique Saint Sauveur de Dinan… Un bel ensemble d'arbres sains et centenaires de cette petite ville est en grand danger. Dinan (Côte d’Armor) possède un très beau patrimoine avec des rues, des ruelles et des places, égayées de maisons à pans de bois et d'arbres. Au cours de la première décennie du vingtième siècle, des hommes de bon sens ont eu l'excellente idée de planter des tilleuls sur la place Saint-Sauveur face à la Basilique du même nom.

Un patrimoine vivant qui valorise la ville

Ces tilleuls ont ombragé des générations de Dinannais et font partie de notre histoire au même titre que les monuments qu'ils mettent en valeur. Ces arbres servent de refuge à une grande diversité d'oiseaux et d'insectes. Ils bruissent de milliers de vies qui contribuent à l'équilibre de l’écosystème du lieu et baignent la place d'une quiétude inégalable. Ce bel ensemble arboré constitue un patrimoine vivant et précieux de la ville, qu'il semble juste de préserver.

Dinan Tilleul Basilique 

Un petit poumon vert à préserver

Cette plantation de vingt-deux arbres, œuvre en permanence et en toute discrétion au bien-être des habitants. Il produit de l’oxygène, procure de l’apaisement et procure de bien jolis spectacles pour l’observateur attentif. Le nettoyage des arbres qu'entreprennent régulièrement les mésanges est l’un des plus surprenants. Ces petites boules bleutées arrivent par centaines, inspectent méticuleusement le moindre recoin du feuillage et le débarrasse de ses parasites.

Mesange Bleue Fauna

22 arbres plus que centenaires menacés d’être abattus

Hélas ! Ces arbres sont plus que centenaires. Ils ont été plantés en 1904 pour « renforcer l’attention des Dinannais et des visiteurs sur la façade occidentale romane, de la basilique » ainsi que le citait le maire de l’époque, Eugène Rosse. Or ces arbres  risquent d’être abattus. Il leur est reproché une disposition en U qui ne se situe pas dans l'exact alignement de la Basilique. Leur état de santé et leur vieillissement sont aussi injustement décriés. Enfin, il semble que leur système racinaire puise nuire au passage de nouvelles canalisations en vue de la rénovation de la place. Or, les moyens techniques d'aujourd'hui permettent d'utiliser le sous-sol de la chaussée qui sera de toute façon remanié.

Dinan Place Saint Sauveur Vue du Beffroi

Une mise en avant du patrimoine historique

Cet alignement d’arbres est loin de desservir l’édifice religieux et l'expertise de leur état de santé a révélé une fragilité chez seulement deux des vingt-deux arbres mis en cause. Vingt sont donc et parfaite santé et ne présente aucun danger ni pour le site, ni pour les hommes. Ils sont taillés tous les deux ans et se trouvent à bonne à distance des habitations. Depuis toujours, Dinan est cité par de grands hommes pour son caractère pittoresque et son patrimoine arboré. Pourquoi ne pas lui accorder autant d'intérêt qu'à notre héritage architectural ? Ces arbres sont les témoins d’un riche passé et les garants de l’avenir.

Alors qu'ils ont encore de nombreuses années de vie en perspective, ne les réduisons pas à quelques lignes dans les archives.

Dinan beffroi vu du parvis Basilique

Des arbres à protéger absolument !

À la mi-juillet, un groupe de personnes de bonne volonté a formé « le collectif pour la sauvegarde des tilleuls de la place Saint-Sauveur à Dinan » qui a adressé une lettre au Préfet des Côtes d'Armor, au Sous-préfet de Dinan et au Maire de Dinan dans le but de prendre en considération leur attachement à ce précieux patrimoine, symbole de leur enracinement dans la terre et dans l’histoire.

Ne pourrait-on pas imaginer que ces arbres soient tout simplement classés au titre du patrimoine vivant et du patrimoine historique ? Des associations comme A.R.B.R.ES (Arbres remarquables bilan recherches études sauvegarde) œuvrent à la protection des arbres. Notez aussi que le Ministère de l’Écologie et du développement durable a développé des textes juridiques concernant les droits des arbres qu’il est possible de faire valoir dans le cas des tilleuls de Dinan, malheureusement pas les seuls spécimens vénérables à être menacés.

Dinan Place Saint Sauveur Historique

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

NOS DERNIERS ARTICLES

LA CITATION JARDINIÈRE DU 25 NOVEMBRE 2019
La citation jardinière du jour
25-11-2019
« Rouge-gorge, oiseau tison, tu as mis le feu aux poudres de mon esprit. » (Henri Pichette, 1924-2000, écrivain et poète français ; Les Ditelis du rouge-gorge, 2005)
COMMENT FAIRE FLEURIR UN QUAMOCLIT ?
Question du jour
11-10-2018
J’ai essayé plusieurs fois de cultiver un Quamoclit coccinea, mais il ne fleurit pas. Merci de me fournir votre explication. Je fais pousser les graines et les plantes se trouvent ensuite dans un...
DÉSIRÉ BOIS, UN GRAND JARDINIER VULGARISATEUR
Botanistes et jardiniers
11-10-2018
Le 09 octobre 1856 : naissait à Granville dans la Manche, Désiré Georges Jean Marie Bois, horticulteur et botaniste français, mort le 2 février 1946 à Saint-Mandé, Val-de-Marne. Il...