COMMENT SE DÉBARRASSER DES GENDARMES (PUNAISES ROUGES) ?

Patrick Mioulane
Écrit par Patrick Mioulane

Publication : lundi 14 juillet 2014 17:36

Affichages : 104861

Vote utilisateur: 4 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles inactives
 

pyrrochore aptère accouplementInsecte hémiptère de la famille des Pyrrhocoridae, le gendarme ou pour les entomologistes : Pyrrhocoris apterus (étymologiquement « punaise rouge feu »), est appelé aussi : cordonnier, diable cherche-midi, masque-nègre, soldat, suisse.

Un bien curieux gendarme

 

Le nom « gendarme » lui a été attribué en raison de ses couleurs qui, jadis, étaient celles des uniformes des gendarmes.

C'est la punaise européenne la plus répandue et contrairement à la plupart des autres espèces, le gendarme ne sécrète pas d’odeur désagréable.

Mesurant de 9 à 11,5 mm de long, il se reconnaît à sa cuticule (exosquelette) parée de dessins rouge brillant et noir, dont l’aspect, évoquant un masque de style africain, a pour but de repousser certains prédateurs.

Cette espèce grégaire se réunit en groupes pouvant compter plusieurs centaines d’individus, appréciant surtout le pied des tilleuls ou des hibiscus. Les gendarmes aiment se chauffer au soleil, sur du bois ou sur des pierres. Par beau temps, il est fréquent d’observer des regroupements très importants.

Au début du printemps, les insectes s’accouplent longuement (jusqu'à 30 heures). La femelle pond alors entre 50 et 70 œufs noirs sur de la terre humide, forant dans le sol un petit terrier ou déposant sa ponte dans des feuilles mortes. Leurs larves, rouges ou orange uni, sont plus petites que les imagos. Elles éclosent en mai et deviennent adultes au début de l'hiver.

Polyphages, les gendarmes se nourrissent surtout des graines de Malvacées : rose trémière (Alcea), mauve (Malva), althéa (Hibiscus syriacus), Anisodontea… et de tilleuls (Tiliacées). Mais ils consomment aussi les œufs d'autres insectes ainsi que les restes d’insectes morts… ou parfois même vivants mais mal en point. On peut dire de ce fait que les gendarmes jouent un rôle écologique positif dans nos jardins.

punaises rouges

Commentaires   

Véronique
0 #16 Véronique 11-06-2019 10:46
Bonjour,
J'en ai eu sur mon lys de la Madone. Ils ont fait mourrir la fleur car ils lui mangeaient toutes ses feuilles. Cette année il repousse mais je surveille s'ils ne reviennent pas. Qu'est ce que vous y mettrez je n'utilise pas de chimique car je respecte l'environnement et j'ai des ruches?
Cordialement
Citer
claire charneau
+10 #15 claire charneau 25-04-2019 21:46
Je suis une punaise de feu, communément appelé un gendarme. Je ne suis pas toxique ni pour l'homme, ni pour les animaux.
Je ne mange pas non plus de feuilles ou d'autres plantes et potager. Je laisse ton jardin comme il est. Je mange des restes de fleurs de mortes ou des insectes morts. Donc des déchets.
C'est pour ça que tu me trouve souvent dans les coins, où la poussière et le reste de la fleur sont emportés par le vent.
Je n'aime pas les autres insectes et, par conséquent j'ai une odeur un peu forte . L'homme ne peut la sentir que si il est prés de moi à 2 cm. Les chats et les chiens ne me mangent pas non plu, si tu aimes les barbecues sans moustiques, laisse moi vivre près de chez toi. Là où je suis, il n'y a pas de moustique
J'avoue que j'apporte toujours beaucoup d'amis mais on ne fait rien de grave. Tu veux m'éloigner : une pile de bois à proximité, c'est là que je me sens bien...mais s'il te plait ne me tue pas !
Citer
claude38
-7 #14 claude38 19-08-2018 04:52
bonjour,
Je crains que vous n'ayez raison, et il y a une mauvaise nouvelle: ils sont déjà là, sur la plantation de juillet! En bonne et due uniforme, et affamés : des jaunes ET des rouges! J'ai contre-attaqué avec savon noir et huiles ess. répulsives, genre citronnelle, cèdre, cyprès, géranium, menthe poivrée etc. (avant de passer au pyrèthre).
Je vous tiendrai au courant du résultat.
Merci de votre attention et conseils
Citer
Président
-8 #13 Président 18-08-2018 08:07
Ne croyez surtout pas que vous obtiendrez des effets insecticides (ni même insectifuges) avec des purins, notamment en cas de prolifération. Vous avez fait ce qu'il fallait en utilisant un insecticide. Vous pouvez rester 100% "bio" en choisissant du pyrèthre naturel.
Je pense que votre analyse est bonne concernant la raison de la porlifération, mais en matière de nature il n'y a pas de règle. Peut-être que l'an prochain pour des raisons climatiques ou autres vous ne verrez plus ces insectes ou presque.
Bien jaridnièrement… MiouMiou
Citer
Laforet
+1 #12 Laforet 15-08-2018 20:35
Je vous remercie pour votre prompte réponse, mais il s'agissait bien de gendarmes et de rien d'autre. J'ai d'abord poudré avec un mélange du type soufre + argile + lithothamne puis , comme anticipant vos conseils, de la poudre de diathomée, mais sans plus de résultat. j'ai bien pensé à des solutions du type purin d'ortie + ail mais c'était un peu tard. Finalement, de guerre lasse, j'ai utilisé un grand classique à base de pyrethrines, qui a bien fonctionné, mais sans avoir eu la satisfaction d'utiliser un moyen plus naturel. A priori, je penserais à des purins...
S'il est clair que d'avoir incorporé massivement dans le sol puis répandu en surface des déchets de broyages incomplètement décomposés est à l'origine de cette prolifération, les crucifères n'aimant pas les sols trop humifères. Avez-vous un avis sur cette question? Merci.
Citer
Président
+1 #11 Président 15-08-2018 09:27
Vous pouvez visionner notre sujet vidéo sur l'anti fourmis à base de terre de diatomées avec le lien suivant : https://www.youtube.com/watch?v=nZtygWBGAeg
Citer
Président
+3 #10 Président 15-08-2018 09:24
Êtes-vous bien sûr que les dégâts observés proviennent uniquement des "gendarmes" ? IL serait plus logique, vu la biologie de ces insectes qu'ils viennent se nourrir de zones nécrosées par d'autres bioagresseurs et qu'ils contribuent dans ce cas à l'augmentation de l'importance des dégâts et à leur accélération. Côté traitement, vous pouvez peut-être essayer la terre de diatomées en poudre qui est vendue contre les fourmis. Nous allons poster ce matin même une vidéo sur le sujet sur notre chaîne YouTube.
Bien jardinièrement… MiouMiou
Citer
Claude Laforet
+3 #9 Claude Laforet 14-08-2018 22:21
Je ne suis pas d'accord avec cette théorie bien trop répandue des gendarmes comme insectes utiles. ils prolifèrent sur le BRF et les déchets de broyage que je répand dans le jardin pour limiter la croissance des adventices et dévorent systématiquement mes choux, avec une prédilection pour les choux rouges, qu'il transforment systématiquement en passoires. Rien de bio (poudres, répulsifs, insecticides etc.) ne les dérangeant, je n'ai pu qu'en limiter la profération qu'en utilisant des insecticides à base de pyrèthres de synthèse, après des dégâts considérables.
Je suis demandeur de conseils et solutions innovantes. Merci
Citer
Président
+11 #8 Président 04-09-2017 17:47
Ainsi que nous l'indiquons dans notre article, les gendarmes n'ont aucune action phytophage et ne peuvent pas être considérés comme des ravageurs des cultures. Tout au plus, ce sont des hôtes indésirables en raison de leur prolifération. Faites-nous parvenir une ou deux photos de votre rose trémière sur : et nous vous donnerons une réponse circonstanciée. Notez que la maladie principale et très fréquente qui abîme les roses trémières est la rouille.
Bien jardinièrement… MiouMiou
Citer
Florian
+1 #7 Florian 03-09-2017 16:20
Bonjour,
J ai l impression que mon althea est entrain de tomber malade....
J ai plein de gendarme ( vraiment vraiment beaucoup) ainsi que des punaises vertes et noires dessus... La présence de ces insectes à elle a voir avec la maladie de l arbre ? Comment traiter ?
De plus je suspecte les gendarmes d être la causede la mort de ma rose trémière ( qui était en bonne forme l an dernier pourtant.. !
Merci de m aider
Citer

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

NOS DERNIERS ARTICLES

LA CITATION JARDINIÈRE DU MERCREDI 18 MARS 2020
L’AGENDA DU JARDINIER
18-03-2020
« Il y a des fleurs partout pour qui veut bien les voir ». (Henri Matisse, 1869-1954, artiste peintre français)
LE DICTON JARDINIER DU MARDI 10 MARS 2020
L’AGENDA DU JARDINIER
10-03-2020
(10 mars) Pluie à la Saint Vivien, souvent va et vient.  
BOTANISTES, HORTICULTEURS, PAYSAGISTES ET JARDINIERS NÉS OU DÉCÉDÉS UN 3 FÉVRIER
Botanistes et jardiniers
03-02-2020
03 février 1616 : mort à Highgate, Londres, Angleterre, de Mathias de l’Obel, botaniste flamand né en 1538 à Lille, Nord. Le père Charles Plumier (1646-1704) a dédié à Mathias de...