LA LAITUE PLANTE SEXUELLE…

Patrick Mioulane
Écrit par Patrick Mioulane

Publication : dimanche 5 avril 2015 14:21

Affichages : 4479

Vote utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives
 

Lactuca virosa Sturm44La laitue est une salade couramment cultivée parmi les plantes du jardin. Elle présente aujourd’hui un aspect bien innocent… Mais savez-vous que dans l'Égypte antique (4 500 ans av. J.-C.), ce légume était associé à Min, dieu de la reproduction et de la fécondité, représenté avec un sexe en érection permanente (ithyphallique). C'est certainement l'aspect séminal de sa sève blanchâtre de la laitue sauvage ou laitue vireuse (Lactuca virosa) qui lui a valu cette association symbolique. Cette image perdure encore de nos jours dans le pays des pharaons, où l'on attribue à la laitue des propriétés aphrodisiaques. Il semblerait que le suc laiteux que la plante sécrète soit, une fois séché, fumé par certains pour stimuler l’érotisme dans des situations appropriées (efficacité non garantie…)

La plante des eunuques

Contrairement aux Égyptiens, les Grecs anciens et notamment les adeptes de l’école philosophique de Pythagore (cinquième siècle avant Jésus-Christ), appelaient la laitue « la plante des eunuques ». Cette association fait référence à l'action sédative que la plante était sensée exercer sur l'appareil génital. La laitue renferme en effet un alcaloïde, la lactusine, qui agit de manière similaire à la morphine, mais avec un effet très modéré. Cette propriété lui été ensuite régulièrement reconnue au cours des siècles et fit de cette salade un symbole de chasteté.

Considérant qu’elle éteint le désir sexuel et contribue à l'impuissance, la laitue est devenue la plante anaphrodisiaque par excellence. Au Moyen-Âge, les moines devaient consommer de la laitue pour diminuer l'attention qu’ils auraient pu porter aux « âmes sœurs »… On tirait aussi des graines de la laitue vireuse une drogue pour éviter au corps de « choir en pollution ».

Laitue Gravure

Deux grands savants et philosophes du premier siècle après Jésus-Christ se sont exprimés au sujet des propriétés anaphrodisiaques de la laitue. Pour Dioscoride (25-90) : « les graines et le suc de la laitue empêchent les pertes séminales pendant le sommeil ainsi que les relations sexuelles ». Pour Pline (23-79) : « l’eau miellée et la laitue éteignent l’effet aphrodisiaque du saturion (la sarriette) et sa graine pilée prise en boisson refrène les rêves érotiques. » C’est sans doute ce qui fait exprimer à la laitue dans le langage des fleurs l’apaisement des sens…

Laitue Image ancienne

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

NOS DERNIERS ARTICLES

COMMENT FAIRE FLEURIR UN QUAMOCLIT ?
Question du jour
11-10-2018
J’ai essayé plusieurs fois de cultiver un Quamoclit coccinea, mais il ne fleurit pas. Merci de me fournir votre explication. Je fais pousser les graines et les plantes se trouvent ensuite dans un...
DÉSIRÉ BOIS, UN GRAND JARDINIER VULGARISATEUR
Botanistes et jardiniers
11-10-2018
Le 09 octobre 1856 : naissait à Granville dans la Manche, Désiré Georges Jean Marie Bois, horticulteur et botaniste français, mort le 2 février 1946 à Saint-Mandé, Val-de-Marne. Il...
LE DICTON JARDINIER DU VENDREDI 31 AOÛT 2018
L’AGENDA DU JARDINIER
31-08-2018
(31 août) À la Saint Aristide, embaume la fleur du clérodendron fétide.