VENUS, UN NOUVEL ARBRE AUX ANÉMONES

Patrick Mioulane
Écrit par Patrick Mioulane

Publication : mercredi 5 novembre 2014 19:42

Affichages : 6520

Vote utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives
 

venus-sweetshrub2-lgHybride complexe issu du mariage de (Calycanthus chinensis x Calycanthus floridus 'Athens') x (Calycanthus chinensis x Calycanthus occidentalis), ‘Venus’ est un cultivar d’obtention américaine que l’on trouve aussi sous le nom ‘Aphrodite’. Certaines pépinières le présentent sous le nom « Sinocalycanthus », mais cette terminologie est botaniquement impropre. Les Calycanthus sont communément appelés « arbres aux anémones » en raison de la floraison qui rappelle l’anémone sylvie (Anemone nemorosa) qui pousse toute timide à l’ombre des forêts denses. On les connaît aussi sous l’appellation « arbre Pompadour ».

Formant un buisson de 1,50 à 2 m de haut et de large, au feuillage caduc d’un vert tendre brillant, qui naît pourpre bronze, ‘Venus’ se caractérise par ses fleurs d’abord verdâtres, puis blanches, dont l’intérieur pourpre se dévoile à complet épanouissement. Beaucoup plus grandes que celles des autres Calycanthus (10 cm de diamètre), elles s’épanouissant de mai à juillet, ressemblant à celles d’un magnolia. Leur délicat parfum aux arômes fruités (fraise, citron et melon) et épicés, constitue un autre atout de la variété. Les Anglais le nomment d’ailleurs Strawbusch » (arbre aux fraises).

calycanthus Venus-Fleur Grosplan

Très résistant au froid (-25 °C), ‘Venus’ apprécie les étés doux et humides et les sols légèrement acides. Il supporte bien les expositions miiombragées, mais il fleurit plus abondamment au soleil. Une association avec des hydrangéas est toujours très réussie.

La plante ne pose pas de problème d’entretien particulier. Une taille d’entretien consistant à raccourcir les jeunes rameaux d’un quart de leur longueur peut-être pratiquée en février-mars. Vous en profiterez pour supprimer les plus vieilles branches au profit des jeunes repousses afin de conserver une forme esthétique et limiter l’extension de la plante.

Calycanthus ‘Venus’ est proposé à 29 € le pot de 3,5 l chez Promesse de Fleurs :

Calycanthus  Venus

Commentaires   

COLLIN
0 #1 COLLIN 14-12-2014 11:16
Comment le multiplier ?

merci

Il s'agit d'un cultivar protégé , dont la multiplication sans licence est donc interdite. La plante se propage par bouturage en été, mais ce n'est pas très facile (il faut une forte hygrométrie).
Citer

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

NOS DERNIERS ARTICLES

BOTANISTES, HORTICULTEURS, PAYSAGISTES ET JARDINIERS NÉS OU DÉCÉDÉS UN 3 FÉVRIER
Botanistes et jardiniers
03-02-2020
03 février 1616 : mort à Highgate, Londres, Angleterre, de Mathias de l’Obel, botaniste flamand né en 1538 à Lille, Nord. Le père Charles Plumier (1646-1704) a dédié à Mathias de...
LA CITATION JARDINIÈRE DU MARDI 28 JANVIER 2020
L’AGENDA DU JARDINIER
28-01-2020
« Je me demande pourquoi les gens s’obstinent dans les parcs et les jardins à attendre que les feuilles soient mortes pour les ramasser, en se baissant, alors que ce serait beaucoup plus...
LA CITATION JARDINIÈRE DU 25 NOVEMBRE 2019
La citation jardinière du jour
25-11-2019
« Rouge-gorge, oiseau tison, tu as mis le feu aux poudres de mon esprit. » (Henri Pichette, 1924-2000, écrivain et poète français ; Les Ditelis du rouge-gorge, 2005)