DÉSIRÉ BOIS, UN GRAND JARDINIER VULGARISATEUR

Patrick Mioulane
Écrit par Patrick Mioulane

Publication : jeudi 11 octobre 2018 13:32

Affichages : 461

Vote utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives
 

Desire Bois HarcourtLe 09 octobre 1856 : naissait à Granville dans la Manche, Désiré Georges Jean Marie Bois, horticulteur et botaniste français, mort le 2 février 1946 à Saint-Mandé, Val-de-Marne. Il entra le 8 mars 1872, alors âgé de moins de 16 ans, comme élève jardinier au service des cultures du Muséum national d’Histoire naturelle de Paris, qui était alors dirigé par Joseph Decaisne (1807-1882). Désiré Bois fit une longue carrière dans cette institution.

En 1877, il fonda avec plusieurs de ses confrères, une société d’instruction professionnelle pour l’enseignement horticole. En 1878, il devint chef de la graineterie du Muséum, puis, en 1879, il fut nommé préparateur de la nouvelle chaire de phanérogamie. Admis à la Société Botanique de France en 1884, il enseigna ensuite à l’école coloniale de 1896 à 1913, puis de 1920 à 1932 comme professeur de culture après son retour au Muséum. Il présida également la Société Botanique de France de 1920 à 1921 puis, pour un second mandat, de 1931 à 1932.

jardin plantes Paris Mnhn

Un homme de terrain mais aussi de lettres

Désiré Bois fut en son temps un grand communiquant. Il était entre autres membre correspondant de l'Académie royale des sciences de Turin et de la Société espagnole d'histoire naturelle, rédacteur en chef de la Revue horticole et du Journal de la Société nationale d'horticulture de France, président de la section des Études scientifiques de la Société nationale d'horticulture et de la Section botanique de la Société nationale d'acclimatation.

Désiré Bois a publié de nombreux ouvrages : « Nouveaux légumes d'hiver » en 1879 ; « Le Potager d'un curieux », avec Nicolas-Auguste Paillieux (1812-1898), Histoire, culture et usages de 100 plantes comestibles peu connues ou inconnues, en 1885 ; « Le Petit Jardin » entre 1889 et 1908 ; « Cultures expérimentales » avec N-A. Paillieux en 1890 ; « Les Plantes d'appartement et les plantes de fenêtres » en 1891 et 1929 ; « Dictionnaire d'horticulture illustré » en 1893 et 1899 ; « Les Orchidées, manuel de l'amateur » en 1893 ; « Atlas des plantes de jardins et d'appartements exotiques et européennes » en 1896.

Vallota Desire Bois

On doit aussi à Désiré Bois : « La Récolte et l'expédition des graines et des plantes vivantes des pays chauds » en 1902 ; « Présentation du Pe-tsai, ou chou de Chine » (Brassica chinensis L.) en 1905 ; « Les Végétaux, leur rôle dans la vie quotidienne » en 1909 ; « La récolte et l'expédition des graines & des plantes vivantes » en 1911 ; « Notice biographique sur M. Jules Gravereaux » en 1916 ; « Les Plantes alimentaires chez tous les peuples et à travers les âges » en 1927 et 1937 ; « Les Plantes potagères en pays tropicaux » en 1935.

Plantes Aromates Desire Bois SNHF

Les plantes nommées par Désiré Bois

Parmi les quelque 150 plantes décrites et nommées au cours de sa carrière par Désiré Bois, sont acceptées par la nomenclature botanique internationale d’aujourd’hui : Argyreia pierreana (Convolvulaceae) en 1906 ; Begonia perrieri (Begoniaceae) en 1915 ; Cotoneaster adpressus (Rosaceae) en 1904 ; Cotoneaster bullatus en 1904 ; Cotoneaster franchetii en 1902 ; Erysimum marshallii (Brassicaceae) en 1913 ; Ophiopogon regnieri (Convallariaceae) en 1906 ; Prunus canescens (Rosaceae) en 1904 ; etc.

Cotoneaster franchetii Mioulane NewsJardinTV Jardimiou XY7S3348

Le genre monospécifique Cheiranthesimum cayeuxii (Brassicaceae), créé par désiré Bois en 1913, n’a pas encore été validé par les instances de la botanique internationale. Il en est de même pour l’espèce de palmier Iguanura speranskyana (Arecaceae), qu’il a décrite et nommée en 1899.

Iguanura wallichiana Palmier Mioulane NewsJardinTV NPM 2707526972

Commentaires   

président
0 #2 président 27-01-2019 07:50
Merci beaucoup pour cette information intéressante et qui vient compléter mon article. Bien sûr il n'est pas possible d'être exhaustif en quelques pages et vos précisions sont d'autant plus importantes.
Bien jardinièrement. PM
Citer
genevet
0 #1 genevet 27-01-2019 05:55
Bonjour Patrick,
Bois fut aussi un contributeur au célèbre catalogue Vilmorin. Les plantes en provenance des concessions chinoises étaient multipliées à Verrière le Buisson , décrites et nommées parfois par Bois et ensuite diffusées en France dans les différents centre d'essai de cultures de cette société. On trouvait encore une trace de cette association objective, un cahier manuscrit où le nom de Bois est souvent cité, à l'arboretum des Barres où je fus conservateur pendant 3 ans. Cette activité d'échanges de plantes public/privé permit l'émergence du célèbre et riche catalogue Vilmorin ou figurait plus de 8000 références. Une histoire oubliée...
Citer

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

NOS DERNIERS ARTICLES

COMMENT FAIRE FLEURIR UN QUAMOCLIT ?
Question du jour
11-10-2018
J’ai essayé plusieurs fois de cultiver un Quamoclit coccinea, mais il ne fleurit pas. Merci de me fournir votre explication. Je fais pousser les graines et les plantes se trouvent ensuite dans un...
DÉSIRÉ BOIS, UN GRAND JARDINIER VULGARISATEUR
Botanistes et jardiniers
11-10-2018
Le 09 octobre 1856 : naissait à Granville dans la Manche, Désiré Georges Jean Marie Bois, horticulteur et botaniste français, mort le 2 février 1946 à Saint-Mandé, Val-de-Marne. Il...
LE DICTON JARDINIER DU VENDREDI 31 AOÛT 2018
L’AGENDA DU JARDINIER
31-08-2018
(31 août) À la Saint Aristide, embaume la fleur du clérodendron fétide.