RÉFLEXIONS SUR LE MOI VÉGÉTAL

Patrick Mioulane
Écrit par Patrick Mioulane

Publication : lundi 9 janvier 2017 15:07

Affichages : 1506

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 
Catégorie : BOTANIQUE

A quoi pensent les plantes• À quoi pensent les plantes ? (Jacques Tassin – Éditions Odile Jacob – 19,90 €). Il faut à minima avoir, comme l’auteur chercheur en écologie végétale, un esprit à la fois scientifique et philosophique, pour oser ce titre aussi étonnant qu’alléchant ! Se « mettre dans la peau d’une plante » est-il possible ? C’est une gageure que tente Jacques Tassin, avec un réel talent, il faut bien le dire. Qu’est-ce la condition végétale ? Comment essayer d’en avoir une perception, la moins erronée possible ? Associant, philosophie, poésie, histoire, biologie et botanique, ce livre nous immerge dans un monde familier pour le jardinier averti, mais avec des perceptions qui le sont beaucoup moins et qui nous étonnent à chaque page.

L’auteur intègre aussi la dimension humaine dans son analyse et il tente de répondre à cette question qui le tourmente : « Comment regarder une plante sans y projeter l'image que nous nous faisons de l'animal, mais aussi notre représentation de nous-même ? Peut-on dévisager la plante, lever le voile qui la soustrait à notre regard ? »

• L’avis de Patrick Mioulane : les points abordés ici sont aussi passionnants que mystérieux : la communication entre les plantes, leur sensibilité, leur intelligence, leur mémoire. Comme l’a dit l’auteur lui-même, il porte dans ce livre un regard original et inédit vers le monde végétal : « comment l’envisager du mieux possible "par le dedans", en nous détachant de nos carcans usuels de représentation du vivant, mais sans pour autant procéder à une aveugle distanciation ? » 

L’éthique végétale, l’extériorisme, la désindividualisation, l’inventivité, le parasitisme, la pollinisation, etc. sont des points abordés ici. Bien sûr c’est assez savant et il est bon d’avoir quelques notions naturalistes pour ne pas décrocher, mais c’est franchement passionnant, pour ne pas dire étonnant et surtout très bien argumenté. Le seul point irritant de ce livre (outre le fait qu’on ne saura jamais à quoi pensent vraiment les plantes) est la présence continuelle de renvois bibliographiques qui obligent à des allers et retours désagréables à la fin de l’ouvrage. C’est une pratique généralisée dans le monde scientifique, mais que c’est peu plaisant !

• La note de NewsJardinTV valeur bonnevaleur bonnevaleur bonnevaleur bonne

Si vous désirez acheter ce livre

Vous pouvez acquérir directement en ligne : « À Quoi pensent les plantes ? »  en cliquant sur le lien (texte en bleu souligné).

 TASSIN JACQUES DRFP NB 26

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

NOS DERNIERS ARTICLES

BOTANISTES, HORTICULTEURS, PAYSAGISTES ET JARDINIERS NÉS OU DÉCÉDÉS UN 3 FÉVRIER
Botanistes et jardiniers
03-02-2020
03 février 1616 : mort à Highgate, Londres, Angleterre, de Mathias de l’Obel, botaniste flamand né en 1538 à Lille, Nord. Le père Charles Plumier (1646-1704) a dédié à Mathias de...
LA CITATION JARDINIÈRE DU MARDI 28 JANVIER 2020
L’AGENDA DU JARDINIER
28-01-2020
« Je me demande pourquoi les gens s’obstinent dans les parcs et les jardins à attendre que les feuilles soient mortes pour les ramasser, en se baissant, alors que ce serait beaucoup plus...
LA CITATION JARDINIÈRE DU 25 NOVEMBRE 2019
La citation jardinière du jour
25-11-2019
« Rouge-gorge, oiseau tison, tu as mis le feu aux poudres de mon esprit. » (Henri Pichette, 1924-2000, écrivain et poète français ; Les Ditelis du rouge-gorge, 2005)