PROMENADES JARDINIÈRES AU FIL DES SIÈCLES

Patrick Mioulane
Écrit par Patrick Mioulane

Publication : mercredi 3 mai 2017 18:21

Affichages : 1027

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 
Catégorie : Bibliothèque du jardinier

Roseraie de Josephine• La Roseraie de Joséphine (Renée Grimaud - Éditions Prisma – 15,95 €). Ce livre de 256 pages est sous-titré « et autres jardins merveilleux de l’Histoire » ce qui constitue ainsi que le précise l’éditeur : « une promenade dépaysante et insolite au fil des siècles. » L’auteure, historienne reconnue, nous entraîne dans des aventures variées au fil des siècles, partant des jardins suspendus de Nabuchodonosor II à Babylone, six siècles avant Jésus-Christ, jusqu’au jardin anglais de Vita Sackville-West, le célèbre Sissinghurst, une merveille du début du xxe siècle près de Cranbrook dans le Kent.

Les plus grands jardins historiques sont évoqués au fil des pages, qu’il s’agisse de l’Alhambra en Espagne, de Boboli à Florence, de la Villa d’Este à Tivoli en Italie, de Vaux-le-Vicomte, de Chantilly, du Potager du Roi à Versailles ou de Villandry en France. Quant à la Roseraie de Joséphine de la Malmaison, qui fait le titre du livre, seulement 10 pages lui sont consacrées, ce qui pourra frustrer les passionnés de l’époque napoléonienne qui se seront précipités sur le livre en ne regardant que le titre.

• L’avis de Patrick Mioulane : dans un style alerte et précis, l’auteure nous offre une narration condensée de l’histoire de très grands jardins. On se plonge dans le faste de ces époques lointaines pour y rencontrer des personnages d’exception qui ont façonné l’histoire de la botanique et de l’art paysager. L’écriture au présent permet de s’approprier facilement le texte et l’on a l’impression de se plonger dans les jardins dont certains (notamment la Malmaison) ne sont plus que l’ombre de ce qu’ils étaient à l’époque de leur splendeur. C’est beaucoup plus un livre d’histoire qu’un ouvrage sur les jardins proprement dits, mais c’est une bonne et heureuse initiation à la découverte passionnante de cette véritable science qu’est l’histoire des jardins.

On regrettera toutefois l'absence d'illustrations. On aurait apprécié que les jardins présentés soient accompagnés de tableaux ou de gravures d'époque, ce qui aurait donné au livre un côté beaucoup plus agréable.

• La note de NewsJardinTV valeur bonnevaleur bonnevaleur bonne

Si vous désirez acheter ce livre

Vous pouvez acquérir directement en ligne le livre « La Roseraie de Joséphine », en cliquant sur le lien (texte en bleu souligné).

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

NOS DERNIERS ARTICLES

LA CITATION JARDINIÈRE DU MERCREDI 18 MARS 2020
L’AGENDA DU JARDINIER
18-03-2020
« Il y a des fleurs partout pour qui veut bien les voir ». (Henri Matisse, 1869-1954, artiste peintre français)
LE DICTON JARDINIER DU MARDI 10 MARS 2020
L’AGENDA DU JARDINIER
10-03-2020
(10 mars) Pluie à la Saint Vivien, souvent va et vient.  
BOTANISTES, HORTICULTEURS, PAYSAGISTES ET JARDINIERS NÉS OU DÉCÉDÉS UN 3 FÉVRIER
Botanistes et jardiniers
03-02-2020
03 février 1616 : mort à Highgate, Londres, Angleterre, de Mathias de l’Obel, botaniste flamand né en 1538 à Lille, Nord. Le père Charles Plumier (1646-1704) a dédié à Mathias de...