ACCUEILLIR LES AMIS DU JARDINIER

Patrick Mioulane
Écrit par Patrick Mioulane

Publication : dimanche 1 mars 2015 16:32

Affichages : 3791

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 
Catégorie : Bibliothèque du jardinier

Auxiliaire livre P1070154• Des auxiliaires dans mon jardin (Blaise Leclerc et Gilles Leblais – Terre Vivante 14 €). Ce livre écrit par un agronome et un ornithologue s’inscrit résolument dans la tendance « amicale » de notre époque envers la nature. Le propos des auteurs a pour but d’attirer, de loger et de nourrir la faune sauvage, dont le mode de vie (alimentation ou reproduction) profite à nos cultures. C’est un ouvrage de découverte, mais aussi de mise en pratique, avec de bonnes informations naturalistes.

Le livre présente de manière très attractive les différents animaux du jardin ayant une action positive sur le jardin. On découvre leur rôle, avec un développement sur leur efficacité, parfois fortement exacerbée dans le propos. L’ouvrage permet de comprendre toute la valeur de la présence de ces auxiliaires et l’intérêt de les protéger, et même de favoriser leur présence. Il y a quelques exemples intéressants d’abris à construire, mais on peut s’étonner de l’absence des « hôtels à insectes », pourtant si prisés actuellement.

Auxiliaires livre interieur P1070155

• L’avis de Patrick Mioulane : la bulle qui figure sur la couverture est sympathique mais exagérée, tout comme l’ensemble des affirmations de ce livre sur les bénéfices réels de la présence de la faune sauvage dans le jardin. Les auxiliaires ne « jardinent » pas pour nous comme l’afirment les auteurs. Ils jouent un rôle régulateur et modérateur dans l’écosystème du jardin, ce qui n’est déjà pas si mal.

On a droit au tout début du livre à un énième plaidoyer contre les produits « chimiques » dont les arguments sont très faiblement étayés, mais les auteurs qui sont avant tout des promoteurs de la culture biologique auraient bien tort de s’en priver… Bien sûr l’utopie de l’équilibre qui constitue le fond de pensée de l’ouvrage est bien séduisante, mais entre la théorie et la pratique, il y a un monde qui s’appelle : le quotidien du jardinier.

Auxiliaires livre interieur P1070156

Par exemple la présentation des « indésirables » est franchement angélique pour ne pas dire honteusement mensongère. Les escargots et les limaces ne sont pas les êtres presque innocents qu’on essaye de nous faire gober ici ! Et pour les avoir essayés à maintes reprises, les pièges à base de cendre de bois, de coquilles d’œufs ou de bière qui nous sont préconisés s’avèrent très peu efficaces sur le terrain. Il est aussi étonnant de constater que le Ferramol (Phosphate ferrique) autorisé en culture biologique soit totalement ignoré dans le propos.

La volonté affirmée des auteurs de minimiser les problèmes parasitaires et de renvoyer en permanence la faute sur les méthodes de jardinage « classiques » est franchement irritante. N’oublions pas que la dernière grande famine en Europe date de 1933, époque à laquelle on connaissait les dangers de la nature, mais contre lesquels on n’avait que les solutions préconisées par nos « bio bobos » d’aujourd’hui.

Il est dommage que ce militantisme culpabilisateur pèse sur la lecture du livre car même les jardiniers « traditionnels » sont largement ouverts aujourd’hui à la protection de la faune sauvage et à l’utilisation de techniques respectueuses de l’environnement. Il apparaît donc que l’ouvrage a toute son utilité, mais qu’il aurait été beaucoup plus efficace, convaincant et surtout passionnant avec un propos plus neutre ou en tout cas mieux étayé sur le plan de l’argumentaire. www.terrevivante.org

• La note de NewsJardinTV :valeur bonnevaleur bonnevaleur bonne

Pour acheter ce livre

Si vous désirez accorder une place dans votre bibliothèque à « Des Auxiliaires dans mon jardin », cliquez sur le lien (texte en bleu).

Coccinella septempunctata Dominik Stodulski

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

NOS DERNIERS ARTICLES

BOTANISTES, HORTICULTEURS, PAYSAGISTES ET JARDINIERS NÉS OU DÉCÉDÉS UN 3 FÉVRIER
Botanistes et jardiniers
03-02-2020
03 février 1616 : mort à Highgate, Londres, Angleterre, de Mathias de l’Obel, botaniste flamand né en 1538 à Lille, Nord. Le père Charles Plumier (1646-1704) a dédié à Mathias de...
LA CITATION JARDINIÈRE DU MARDI 28 JANVIER 2020
L’AGENDA DU JARDINIER
28-01-2020
« Je me demande pourquoi les gens s’obstinent dans les parcs et les jardins à attendre que les feuilles soient mortes pour les ramasser, en se baissant, alors que ce serait beaucoup plus...
LA CITATION JARDINIÈRE DU 25 NOVEMBRE 2019
La citation jardinière du jour
25-11-2019
« Rouge-gorge, oiseau tison, tu as mis le feu aux poudres de mon esprit. » (Henri Pichette, 1924-2000, écrivain et poète français ; Les Ditelis du rouge-gorge, 2005)