Paris recycle les sapins de Noël

Patrick Mioulane
Écrit par Patrick Mioulane

Publication : vendredi 8 janvier 2016 13:03

Affichages : 991

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Recyclage sapins 2Affichant une volonté de recyclage écologique des sapins de Noël (l’opération a été lancée en 2007), la ville de Paris a mis en place 141 points de collecte (93 l’an passé) dans les parcs et les jardins. C’est ainsi que l’hiver dernier, 54 000 sapins ont pu être recyclés (15 000 en 2007-2008) et que l’on espère mieux encore cette année. Parmi les nouveaux lieux : les cimetières du Père Lachaise, de Vaugirard et des Batignolles. La liste complète est consultable sur le site de la ville.

Une affiche est apposée sur la grille d’entrée des jardins participant à l’opération, ainsi qu’un fléchage. Seuls les arbres naturels et non floqués sont concernés. Le sapin de Noël doit être apporté nu, sans décoration ni sac d’emballage.

Les sapins récoltés sont broyés. Leurs copeaux sont ensuite répandus sur les massifs sous forme de paillage ou sur les sentiers des espaces verts parisiens. Ils permettent de limiter, de façon naturelle la pousse des herbes folles et de réduire l’évaporation de l’eau. Depuis l’an dernier, afin de réduire au maximum le bilan carbone de cette opération, le broyage est directement effectué sur le lieu de la collecte. L’opération est en place jusqu’au 24 janvier.

Broyage sapin

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

NOS DERNIERS ARTICLES

LA CITATION JARDINIÈRE DU MERCREDI 18 MARS 2020
L’AGENDA DU JARDINIER
18-03-2020
« Il y a des fleurs partout pour qui veut bien les voir ». (Henri Matisse, 1869-1954, artiste peintre français)
LE DICTON JARDINIER DU MARDI 10 MARS 2020
L’AGENDA DU JARDINIER
10-03-2020
(10 mars) Pluie à la Saint Vivien, souvent va et vient.  
BOTANISTES, HORTICULTEURS, PAYSAGISTES ET JARDINIERS NÉS OU DÉCÉDÉS UN 3 FÉVRIER
Botanistes et jardiniers
03-02-2020
03 février 1616 : mort à Highgate, Londres, Angleterre, de Mathias de l’Obel, botaniste flamand né en 1538 à Lille, Nord. Le père Charles Plumier (1646-1704) a dédié à Mathias de...